Comment te libérer de la critique

  • Comment te libérer de la critique ?

    Critique 1

    Ce que nous critiquons chez les autres est très souvent la partie de nous-mêmes que nous n'acceptons pas. 

    Par exemple : je critique les gens que je trouve injustes, pourtant je fais toujours passer les autres avant moi. Suis-je plus juste ? Je critique les gens qui mentent, pourtant je me fais accroire que tout va bien dans ma vie alors que ce n'est pas le cas. Suis-je plus vrai ? Je critique les gens qui ne se mêlent pas de leurs affaires, pourtant je passe mon temps à donner des conseils à ceux qui ne me le demandent pas. Suis-je plus respectueux ? 

    L'un de mes participants me demandait comment il pourrait arriver à faire la paix avec son beau-frère qu'il ne pouvait supporter, car il le trouvait très malhonnête. Il me demanda : "Est-ce que cela signifie que je suis moi même malhonnête ?"

    Je lui répondis : "Ce n'est pas que tu es malhonnête, mais se pourrait-il que lorsque tu agis de manière honnête, tu te sentes bien et que s'il t'arrive de ne pas être tout à fait honnête, tu n'es pas aussi bien ?" Il me répondit que c'était juste. Donc, la partie qui le dérangeait chez son beau-frère était la partie de lui-même qu'il n'aimait pas lorsqu'il se manifestait.

    Il me demanda :"Comment puis-je accepter cela chez mon beau-frère pour qu'on puisse arriver à se parler à nouveau ?"

    Je lui dis : "Se pourrait-il que ton beau-frère soit en train d'apprendre sur la voie de son évolution, que de profiter des autres n'est pas profitable ?"

    Il me sourit, il venait de comprendre que chacun de nous vit des expériences pour découvrir quelle est la voie qui conduit à l'amour, au bonheur et à la réussite. Nous empruntons d'autres voies qui nous en éloignent jusqu'à ce que nous reconnaissions cette voie que les bouddhistes appellent ; le Dharma 

    Parfois, nous allons dans l'autre extrême pour ne pas agir comme une personne que nous avons critiquée. On peut, par exemple, laisser les autres empiéter sur notre territoire parce que nous avons rejeté une personne violente et que nous ne voulons pas agir comme elle. Nous refoulons notre colère et nous retournons cette violence contre nous.

    Si nous avons critiqué notre mère dans son désordre, pour ne pas agir comme elle nous consacrons une grande partie du temps à mettre de l'ordre dans la maison, alors que nous pourrions nous détendre.

    A partir de maintenant, si tu te surprends à critiquer quelqu'un, vérifie ce que tu critiques en toi-même. Apprends à t'accepter, donne-toi le droit d'être différent, le droit de ne pas toujours performer. Demande-toi si tu as fait de ton mieux. En devenant plus indulgent envers toi-même, tu te montreras, par ricochet, plus tolérant envers les gens qui t'entourent ou que tu rencontres.

     

    Source : Méta médecine : la guérison à votre portée