conscience

  • 7 niveaux de conscience à gravir pour se réaliser spirituellement

    Bouddha cosmic

    Selon notre degré d’évolution personnelle et spirituelle, certains disent que nous avons 7 paliers à franchir… 

    Les gens se trouvent généralement au niveau 3, comme le confirme cette science issue d’une évolution spirituelle basée sur l’expérience propre.

    Les 7 niveaux de conscience que l’on doit gravir afin de croître spirituellement vers la réalisation cest 7 niveaux d’évolution spirituelle vous aideront à vous situer.

    1. Le premier plan est le moins élevé.

    C’est le plan de la conscience instinctive qui est proche de l’animal. L’être sur ce premier plan est primitif et cherche avant tout à satisfaire ses besoins sexuels et ne connait pas l’amour. Il est totalement inconscient.

    Il est relativement primitif au point de vue spirituel, c’est un niveau essentiellement matérialiste. La personne qui se trouve à ce niveau se complaît dans le matériel, c’est-à-dire l’accumulation des biens et l’assouvissement de ses besoins primaires et des plaisirs des sens. De surcroît, elle est convaincue que la mort est une finalité, qu’après la mort il n’existe plus rien. Bien entendu, pour elle, l’existence de Dieu ou d’un être suprême quelconque n’entre même pas dans l’équation.

    2. Le deuxième plan  est celui de la conscience collective.

    A ce niveau la personne développe son sens des relations humaines. Elle est plus sélective dans le choix de ses partenaires mais plusieurs peuvent lui convenir. Elle ne connait pas encore l’amour véritable mais le copie. Elle est possessive et considère son partenaire comme lui appartenant. L’égo est très fort à ce niveau. Ce plan est émotionnel et c’est là que se situe la majorité de l’humanité de notre belle planète.

    Il s’apparente aussi beaucoup au premier, les possessions matérielles sont encore dirigeantes, une pierre angulaire dans la vie de ces personnes. L’assouvissement des sens tient encore une place prédominante ; ces personnes ont d’ailleurs tendance à croire que la valeur des gens est proportionnelle aux biens qu’ils possèdent. Par contre, dans la majorité des cas, les personnes du second niveau d’évolution ou de conscience croient en l’existence d’un être suprême, mais elles ont aussi tendance à créer un dieu qui sert leurs intérêts. Leur spiritualité est très rudimentaire et par conséquent leur image de dieu l’est aussi. On pourrait dire que ces personnes croient en Dieu au cas où… celui-ci existerait. Cela dit, ces personnes adoptent (ou entendent adopter) une ligne de conduite non dénuée de principes.

    3. Le troisième plan est celui du mental.

    Là, l’individu situe son "JE". Il commence à s’individualiser. C’est le plan du pouvoir personnel, de l’énergie, des idéologies (religieux, politiques, économiques). C’est le plan des leaders. Il fonctionne selon la dualité du mental (amour-haine, dominant-dominé etc). C’est l’amour échange qui n’est pas le véritable amour mais s’en approche. C’est le plan de la prise de conscience, de la réflexion. L’individu à ce niveau élargit ses connaissance soit en ésotérisme, en spiritualité. Il prend conscience qu’il existe une autre dimension.

    A ce niveau, on rencontre des gens qui accordent encore une certaine importance à l’aspect matériel, mais tout en croyant sincèrement en quelque chose. La majorité d’entre nous serions à ce niveau d’évolution ou de conscience, où les personnes semblent parfois assises entre deux chaises, amassant des biens matériels, sans toutefois y accorder la valeur ou l’importance que leur accordent les personnes des deux premiers niveaux, jouissant des plaisirs des sens, mais croyant en un Dieu, mais nous en remettant plus souvent qu’autrement entre les mains de ceux qui nous disent en qui il faut croire et ce qu’il faut croire.

    4. Le quatrième plan est causal.

    C’est le plan ou vous pouvez vous connecter à votre âme. A ce niveau, vous pénétrez dans la partie de l’âme, celle de l’amour (l’amour spirituel). A ce niveau, vous pouvez vivre l’amour avec une âme-sœur. Votre partenaire est tellement proche de vous qu’il n’y a aucun effort à faire, aucune concession. L’AMOUR EST. C'est la fusion. C’est le plan des créateurs, des artistes, qui expriment la beauté sous toutes ses formes. A ce niveau on a envie de donner et d’ETRE.

    Ce niveau marque aussi le début d’une certaine  spiritualité. Les personnes qui ont atteint ce niveau ne sont plus préoccupées par l’accumulation de biens ; elles n’ont plus besoin de ce genre de preuve pour prouver leur importance ou justifier leur existence. Elles apprécient les plaisirs des sens, sans toutefois se laisser dominer par leurs émotions ou leur passions ; elles perçoivent la totalité de leur nature et elles sont conscientes du lien qui existe entre le physique, l’intellect, les émotions et la spiritualité et elles assument leur responsabilité de leur pensées, de leur sentiments et de leurs actes. C’est le début de l’universalité de la conscience.

    5. Le cinquième plan est celui de la super-conscience.

    L’amour est manifesté et exprimé pleinement. C’est celui de la pensée symbolique. A ce niveau on peut se passer de sexualité. C'est le niveau des grands comme Beethoven, De Vinci, Pythagore et… La seule partenaire possible est son âme-jumelle, son complément, son miroir. C’est le plan des guides spirituels, des Maîtres. Ses dons psychiques se développent naturellement, et elle accroît sa capacité de guérison. On atteint ce niveau par une illumination. Elle enseigne l’amour et guide l’humanité.

    À ce cinquième plan , les personnes sont dotées d’une sensibilité très raffinée, elles perçoivent l’univers comme un tout ; elles sont conscientes des lois gouvernant notre univers et tente de les respecter le mieux possible. Elles ne repoussent pas l’aspect matériel des choses, mais, par contre, l’accumulation de biens n’est pas une préoccupation. Elles ont atteint un niveau où leur intuition joue un rôle important et elles arrivent à développer assez rapidement ( et assez facilement) leurs dons psychiques et s’en servent volontiers, principalement pour aider les autres. Elles s’appliquent aussi, de façon diligente, à se débarrasser de leur préjugés.

    6. Le sixième plan est celui de la buddhi, ou conscience intuitive de l’âme.

    A ce niveau l’être n’a plus d’égo, il n’est plus qu’une âme rayonnante d’amour et de lumière. Il est un message vivant de l’harmonie universelle. Il a réalisé le mariage mystique (union divine). Il représente Dieu sur terre. C’est l’ermite solitaire constamment dans la béatitude. Il n’a plus de personnalité car il fait partie du TOUT. Il est proche de la fusion définitive avec l’ESPRIT ÉTERNEL.

    À ce sixième plan , l’Individu unifie ses sens et sa spiritualité. Il s’est pratiquement libéré de ses passions et ses émotions ne le contrôle plus. Il est conscient de son corps physique, mais les biens matériels ne l’intéressent plus vraiment. Il fait d’ailleurs peu de cas des contraintes et des limites humaines et sa pensée devient universelle ; il s’est complètement libéré des préjugés. Il communique aisément avec les entités de l’au-delà, ainsi qu’avec son Moi supérieur; il connait les raisons pour lesquelles il s’est incarné dans cette existence et comprend les leçons qu’il est venu apprendre. Il est pleinement conscient de son évolution et du niveau de conscience qu’il a atteint, sans en faire tout un plat.

    7.Le septième plan est celui du divin, de la conscience cosmique.

    Le corps s’embrase, le feu monte dans les canaux éthériques et l’énergie divine vous transforme en ETRE DE LUMIÈRE. Vous tombez dans la conscience cosmique et l’illumination, et vous y restez pour l’éternité.

    Il s’agit donc du niveau le plus élevé de l’évolution humaine. La personne qui y accède n’a plus qu’une préoccupation spirituelle, rien d’autre n’existe à ses yeux. Cette personne se situe en quelque sorte entre la matière et Dieu ; il n’est plus question pour elle de suivre les lois divines comme telle, parce qu’elles font parti de sa nature intrinsèque. Cette personne est ce qu’on qualifie habituellement de Maître, d’initié, c’est-à-dire quelqu’un qui a réussi la parfaite harmonisation entre le corps, l’esprit et l’âme. C’est un état très rare.

    Je pense que cet article pourrait éclairer ou aider, aussi les personnes qui ont des problèmes relationnels et sentimentaux…

     

     

    Source de l’article original 7 niveaux de conscience : astrologie.aufeminin.com

  • Les paliers de la Conscience

    Buddha 1287228 960 720

    Le tout premier niveau d’éveil de la conscience  donne la sensation d’être le créateur de tout ce qui existe dans sa vie, on est présent à "soi-même" au point de devenir le seul et unique créateur de Tout et de tous.

    Si cette notion était vraie, nous serions le seul être vivant tandis que toutes les autres personnes ne seraient que des projections imaginaires, des hologrammes crées dans le but d’interagir avec nous. C’est un peu égocentrique, hein ? Mais cela a le mérite de nous rendre notre verticalité et notre dignité.

    Le second niveau de Conscience est l'expérience inverse : notre soi est invisible dans la mer indifférenciée des quantités de vies. Sous cet angle notre vie n’est "rien d'important", rien de majeur, donc on accède au sens de l'humilité : un brin d’herbe nous paraît bien plus courageux que notre petite conscience.

    Pour ne pas devenir dépressif ou se laisser envahir par le nihilisme de cet état de conscience il faut savoir que ce stade sert à prendre la vraie mesure de notre lumière, de notre limite de rayonnement.

    L’Humilité est l’outil de mesure pour bien saisir où se trouve notre centre, notre fonction réelle dans la multitude d’existences crée par le Tout, c’est un stade où l’on apprend à s’aimer tel que l’on est avec simplicité.

    Ensuite il y a un cheminement de conscience un peu plus difficile : il faut rejoindre la Conscience de son minuscule soi avec la conscience phénoménale du Tout Créateur en Soi, sachant que l’un et l’autre sont des facettes parmi d’autres de ce que nous pouvons être.

    Cette compréhension du processus d’unification des facettes intérieures produit l'Unité de conscience et le sentiment d’être connecté pour toujours à l’univers, il y a une passerelle de Foi en Soi qui se crée et qui sert à prendre des décisions selon des valeurs spirituelles.

    Sous l’angle de l’Unité de conscience, on regarde les gens et les situations comme des révélateurs de notre vie : de nos karmas ou de nos intentions, puisque nous sommes créateurs, personne n’est responsables de nos déconvenues ou de nos déboires…La Responsabilité donne le sentiment de notre grandeur intérieure mais également de nos limites de compréhension et d’action car prendre conscience de nos erreurs passées ne nous évite pas d’en refaire !  On s’aperçoit que les gens viennent vers nous pour vivre une expérience commune ou parce que nous sommes déjà pris dans une expérience similaire. Les gens qui partagent les mêmes pensées ou qui traversent les mêmes situations s’attirent comme des aimants.

    Cette phase permet de prendre conscience des faits cachés, des comportements inconscients et donc de mieux gérer ses émotions et ses potentialités futures : c’est la phase d’apprentissage du choix conscient.

    Plus on comprend de choses sur soi-même, mieux on s’accepte à l’intérieur, avec simplicité et plus on découvre des pistes sur les raisons des comportements des autres…Parfois il y a des motivations incompréhensibles chez les autres pour notre Soi, ce qui crée la Conscience de notre singularité : chacun est vraiment unique et même si certaines attitudes mènent aux mêmes tendances, aux situations semblables, le cheminement est unique. Ceci ouvre les perspectives sur la Richesse du monde, la diversité enthousiasmante de la vie dans l’Univers et sur Terre.

    Si on est nombreux et tous différents…comment peut-on croire que l’on est UN ?

    Le paradoxe et le renversement viennent du choix délibéré de croire en Soi et en ses conclusions personnelles ;

    Il y a une part de l’être intérieur qui comprend totalement la notion d’Unicité entre tous, tout en conservant la singularité intérieure, l’identité de chacun.

    Mais il y a aussi la part d’ombre qui elle n’y croit pas du tout, et voudrait tout abandonner pour ne pas se faire chahuter dans ses convictions et ses habitudes.

    La part d’ombre est narcissique et s’habille de tous les défauts que l’on déteste chez les autres.

    Tout ce qui gêne et irrite dans les comportements des gens, fait partie de notre ombre et se montre au moment où les doutes viennent  bousculer notre paix. On ne voit que ce qui nous appartient ou ce que l'on connait. 

    Pour retrouver la Paix et l’Unité de Conscience en même temps il faut faire descendre son point d’attention vers le Cœur : on doit  apprendre à aimer les autres, puisqu’ils sont également des consciences universelles en devenir. Ne serait-ce que pour Soi, il faut progresser jusqu‘à devenir Conscience Christique afin de retrouver le niveau normal d’une Conscience Universelle.

     

    Sourcehttp://www.lilaluz.net/