sympathie

  • Quelle est la différence entre l'empathie, la sympathie et la compassion

    947068 462343760523749 1871021295 n

     

    Alors que les notions suivantes : empathie, sympathie et compassion sont employées sans discernement dans le langage courant, il est important de noter qu'elles recouvrent des réalités et des concepts différents. Les connaître vous permettront de nommer plus précisément vos émotions et de mieux interagir avec autrui. Si vous êtes intéressés par la psychologie et par les relations humaines, vous serez intéressés par cet article de tout qui vous amène tous les éléments de réponse vous permettant de comprendre quelle est la différence entre empathie, sympathie et compassion.


    Quelle est la définition d'empathie

    L'empathie est une faculté humaine qui nous permet de comprendre autrui en identifiant son problème ou sa douleur.

    L'empathie peut être divisée en deux sous-catégories ou bien plutôt deux sous-compétences pour l'être humain qui l'exprime :

    • L'empathie peut être de l'ordre de la pensée soit une faculté intellectuelle : si lorsque vous voyez une personne qui rougit vous en déduisez qu'elle est gênée ou bien si cette personne pleure et que vous en déduisez qu'elle est triste, alors que cette personne ne vous l'a pas dit, vous faites preuve d'empathie. L'empathie est alors une propriété qui vous permet de comprendre une autre personne sans qu'elle se soit exprimée.
    • L'empathie peut participer de la pensée et de l'émotion : si au même temps que vous comprenez la souffrance d'autrui vous êtes capable de ressentir une version très atténuée de sa douleur. C'est cette faculté qui va faire que par exemple des fois si vous voyez une personne se couper le doigt, vous ressentez la douleur très fugacement et vous vous touchez le doigt ! En général, pour ressentir cette empathie il faut avoir expérimenté le même type de douleurs que l'autre personne.

    L'empathie fait donc partie des caractéristiques fondamentales de l'homme et de sa capacité à vivre ensemble.

    Ne pas avoir d'empathie est extrêmement préjudiciable car cela empêche celui qui en est dépourvu d'identifier les émotions de ceux qui l'entourent et donc d’interagir de manière appropriée. Avoir trop d'empathie est également préjudiciable car cela entraîne une volonté de résoudre les problèmes de ceux qui sont autour de soi en les privant de leur émotions. S'en suit un sentiment d'ingratitude injustifié.

    L'empathie participe de l'expérience.


    Quelle est la définition de la sympathie

    La notion de sympathie est une notion bien différente de la notion d'empathie en ce sens qu'elle nous permet de garder une certaine distance émotionnelle avec autrui. La sympathie nous amène à nous intéresser à la vie, aux émotions et aux problèmes possibles d'une autre personne que nous, car cette dernière est jugée attractive.

    Si de nos jours dans le langage commun, la sympathie ne désigne plus que le penchant naturel d'une personne pour une autre, au sens psychologique, elle désigne la capacité d'une personne à se mettre à la place de l'autre pour sélectionner efficacement le comportement à avoir avec une personne affectée.

    La différence avec l'empathie réside alors dans cette subtilité qui fait que vous êtes en mesure de comprendre autrui mais que vous ne ressentez pas pour lui. C'est pour cela que vous jouissez dans cette position d'une distance plus importante.

    C'est la sympathie que vous éprouvez pour une personne qui peut vous poussez à lui proposer votre aide.

    La sympathie participe de la sélection.


    Quelle est la définition de la compassion

    Le mot compassion signifie littéralement en latin "souffrir avec". La compassion est donc la faculté qu'a une personne de se mettre entièrement et complètement à la place d'autrui jusqu'à ressentir sa souffrance. La compassion peut être ressentie pour n'importe quelle personne, qu'elle soit de votre entourage ou une parfaite inconnue, elle n'a pas besoin de mobiliser mon intérêt comme dans le cas de la sympathie.

    La compassion est en ce sens une forme exacerbée de l'empathie à la différence près qu'elle donne lieu à des actions. La compassion conduit celui qui la ressent à faire en sorte de chercher et de trouver des solutions concrètes pour celui qui est en détresse.


     

    Lire la suite