Les paliers de la Conscience

Buddha 1287228 960 720

Le tout premier niveau d’éveil de la conscience  donne la sensation d’être le créateur de tout ce qui existe dans sa vie, on est présent à "soi-même" au point de devenir le seul et unique créateur de Tout et de tous.

Si cette notion était vraie, nous serions le seul être vivant tandis que toutes les autres personnes ne seraient que des projections imaginaires, des hologrammes crées dans le but d’interagir avec nous. C’est un peu égocentrique, hein ? Mais cela a le mérite de nous rendre notre verticalité et notre dignité.

Le second niveau de Conscience est l'expérience inverse : notre soi est invisible dans la mer indifférenciée des quantités de vies. Sous cet angle notre vie n’est "rien d'important", rien de majeur, donc on accède au sens de l'humilité : un brin d’herbe nous paraît bien plus courageux que notre petite conscience.

Pour ne pas devenir dépressif ou se laisser envahir par le nihilisme de cet état de conscience il faut savoir que ce stade sert à prendre la vraie mesure de notre lumière, de notre limite de rayonnement.

L’Humilité est l’outil de mesure pour bien saisir où se trouve notre centre, notre fonction réelle dans la multitude d’existences crée par le Tout, c’est un stade où l’on apprend à s’aimer tel que l’on est avec simplicité.

Ensuite il y a un cheminement de conscience un peu plus difficile : il faut rejoindre la Conscience de son minuscule soi avec la conscience phénoménale du Tout Créateur en Soi, sachant que l’un et l’autre sont des facettes parmi d’autres de ce que nous pouvons être.

Cette compréhension du processus d’unification des facettes intérieures produit l'Unité de conscience et le sentiment d’être connecté pour toujours à l’univers, il y a une passerelle de Foi en Soi qui se crée et qui sert à prendre des décisions selon des valeurs spirituelles.

Sous l’angle de l’Unité de conscience, on regarde les gens et les situations comme des révélateurs de notre vie : de nos karmas ou de nos intentions, puisque nous sommes créateurs, personne n’est responsables de nos déconvenues ou de nos déboires…La Responsabilité donne le sentiment de notre grandeur intérieure mais également de nos limites de compréhension et d’action car prendre conscience de nos erreurs passées ne nous évite pas d’en refaire !  On s’aperçoit que les gens viennent vers nous pour vivre une expérience commune ou parce que nous sommes déjà pris dans une expérience similaire. Les gens qui partagent les mêmes pensées ou qui traversent les mêmes situations s’attirent comme des aimants.

Cette phase permet de prendre conscience des faits cachés, des comportements inconscients et donc de mieux gérer ses émotions et ses potentialités futures : c’est la phase d’apprentissage du choix conscient.

Plus on comprend de choses sur soi-même, mieux on s’accepte à l’intérieur, avec simplicité et plus on découvre des pistes sur les raisons des comportements des autres…Parfois il y a des motivations incompréhensibles chez les autres pour notre Soi, ce qui crée la Conscience de notre singularité : chacun est vraiment unique et même si certaines attitudes mènent aux mêmes tendances, aux situations semblables, le cheminement est unique. Ceci ouvre les perspectives sur la Richesse du monde, la diversité enthousiasmante de la vie dans l’Univers et sur Terre.

Si on est nombreux et tous différents…comment peut-on croire que l’on est UN ?

Le paradoxe et le renversement viennent du choix délibéré de croire en Soi et en ses conclusions personnelles ;

Il y a une part de l’être intérieur qui comprend totalement la notion d’Unicité entre tous, tout en conservant la singularité intérieure, l’identité de chacun.

Mais il y a aussi la part d’ombre qui elle n’y croit pas du tout, et voudrait tout abandonner pour ne pas se faire chahuter dans ses convictions et ses habitudes.

La part d’ombre est narcissique et s’habille de tous les défauts que l’on déteste chez les autres.

Tout ce qui gêne et irrite dans les comportements des gens, fait partie de notre ombre et se montre au moment où les doutes viennent  bousculer notre paix. On ne voit que ce qui nous appartient ou ce que l'on connait. 

Pour retrouver la Paix et l’Unité de Conscience en même temps il faut faire descendre son point d’attention vers le Cœur : on doit  apprendre à aimer les autres, puisqu’ils sont également des consciences universelles en devenir. Ne serait-ce que pour Soi, il faut progresser jusqu‘à devenir Conscience Christique afin de retrouver le niveau normal d’une Conscience Universelle.

 

Sourcehttp://www.lilaluz.net/

Nathalie Neumann sur Google+

conscience paliers

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire