Le monde animal et végétal

Les médecins expliquent comment la randonnée change votre cerveau

Decouvrir randonnee 2 1100x611

Bien qu’il puisse sembler évident qu’une bonne randonnée à travers une forêt ou une montagne peut purifier votre esprit, le corps et l’âme, la science est en train de découvrir que la randonnée peut réellement changer votre cerveau … pour le mieux !

Ce médecin, et tant d’autres d’ailleurs, sont en accord avec le fait que la randonnée en nature sauvage et rustique est une thérapie à part entière pour l’esprit, l’âme et le corps.

Voir plus : Les médecins nous expliquent à quel point la randonnée peut transformer notre cerveau

« La paix de la nature va s’infiltrer en vous comme les rayons du soleil pénètrent les arbres. Le vent va vous insuffler sa fraîcheur, et les orages leur énergie, en même temps que les soucis tomberont comme les feuilles d’automne », a écrit John Muir dans Our National Parks. De toute évidence, John Muir comprenait la valeur fondamentale de passer du temps dans la nature.

Comme John Muir, nous sommes nombreux à reconnaître que randonner dans la nature est bon pour le corps, l’esprit et l’âme. Marcher dans les bois tout en observant les oiseaux et les feuillages colorés, en humant l’arôme des épicéas et des pins, et en écoutant le murmure apaisant d’un cours d’eau, tout cela dégage notre esprit et nous nous sentons bien. Heureusement, les médecins sont d’accord. Les études successives montrent que passer du temps à randonner dans la nature procure de multiples avantages pour la santé mentale.

La randonnée dans la nature réduit la rumination

Ceux qui ruminent ou se concentrent sur trop de pensées négatives sur eux-mêmes peuvent présenter de l’anxiété, la dépression et d’autres problèmes tels que des crises de boulimie ou un trouble de stress post-traumatique. Dans une étude récente, les chercheurs ont voulu savoir si passer du temps dans la nature affecte la rumination et ils ont constaté qu’une excursion dans la nature diminue ces pensées négatives obsessionnelles.

Dans cette étude, les chercheurs ont comparé la rumination signalée par des participants qui ont fait une randonnée dans un environnement urbain ou dans la nature.  Ils ont trouvé que ceux qui avaient marché pendant 90 minutes dans la nature, un environnement de prairies près de l’Université de Stanford, ont signalé moins de rumination et avaient également réduit l’activité neuronale dans le cortex préfrontal subgenual, qui est associée à la maladie mentale. Ceux qui avaient marché dans un environnement urbain n’avaient pas éprouvé les mêmes bienfaits.

Ces chercheurs expliquent que notre monde devient de plus en plus urbain et que l’urbanisation est liée à la dépression et d’autres formes de maladie mentale. Visiblement, nous éloigner d’un environnement urbain et passer du temps à l’extérieur où il y a moins de stress mental, moins de bruit et moins de distractions peuvent être bénéfiques pour notre santé mentale.

La randonnée en se déconnectant de la technologie stimule la résolution créative de problèmes

Selon une étude de Ruth Ann Atchley et David L. Strayer, la résolution créative de problèmes peut être améliorée en se déconnectant de la technologie et en renouant avec la nature. Dans cette étude, les participants ont randonné dans la nature pendant environ quatre jours et ils n’étaient pas autorisés à utiliser la technologie. On leur a demandé d’effectuer des tâches exigeant de la créativité et la résolution de problèmes complexes. Ils ont constaté que les participants immergés dans la nature avaient des performances accrues de 50 % dans les tâches de résolution de problèmes.

Les chercheurs indiquent que la technologie et le bruit des zones urbaines accapare sans cesse notre attention et nous empêche de nous concentrer, ce qui affecte nos fonctions cognitives. C’est pourquoi lorsque nous nous sentons submergés par les contraintes de la vie urbaine et les connexions 24 /7, les balades dans la nature peuvent être une puissante médecine.  Elles réduisent notre fatigue mentale, apaisent notre esprit et nous aident à penser de façon créative.

Elles peuvent améliorer le TDAH chez les enfants

Les enfants souffrant de TDAH ont généralement du mal à rester concentrés, sont facilement distraits, présentent des troubles d’hyperactivité et ont de la difficulté à maîtriser leurs impulsions.

Cela peut être déconcertant parfois d’élever des enfants souffrant de ce trouble. Néanmoins, de belles nouvelles sont venues du monde médical et scientifique. Dans une étude menée par Frances E. Kuo, PhD et Andrea Faber Taylor, PhD, les chercheurs ont constaté que l’exposition de ces enfants à des « activités de plein air et dans la nature » réduisait leurs symptômes.  Ainsi, selon cette étude, les bénéfices de l’exposition à la nature peuvent s’étendre à toute personne ayant les symptômes d’inattention et d’impulsivité.

Les médecins concluent que de simples changements impliquant des activités dans la nature peuvent améliorer l’attention. Par exemple, même s’asseoir plus longtemps devant une fenêtre ouvrant sur un paysage de verdure, participer à une après-midi de balade dans la nature ou simplement jouer au ballon dans le parc peuvent soulager les symptômes du TDAH.

La randonnée dans la nature est un excellent exercice, qui stimule l’intelligence

Nous avons tous entendu l’expression un esprit sain dans un corps sain. La randonnée dans la nature est une excellente forme d’exercice et cela peut brûler entre 400 et 700 calories en une heure, selon la difficulté de la marche. L’avantage supplémentaire est que la randonnée n’est pas aussi contraignante pour nos articulations que d’autres formes d’exercice comme la course. De plus, il est avéré que ceux qui font de l’exercice à l’extérieur sont plus susceptibles de se tenir à leurs programmes d’exercice, ce qui rend la randonnée un excellent choix pour ceux qui envisagent d’intégrer l’exercice dans leur vie quotidienne.

L’esprit et le corps sont naturellement reliés. L’exercice aide à maintenir les cellules de notre cerveau nourries et en bonne santé. En fait, selon les chercheurs de l’Université de Colombie Britannique, l’exercice en plein-air peut même améliorer la mémoire et les capacités cognitives. Dans l’étude, ils ont trouvé que l’exercice en plein air augmente le volume de l’hippocampe chez les femmes âgées. L’hippocampe est une partie du cerveau associée à la mémoire spatiale et épisodique.

Non seulement l’exercice améliore la capacité cognitive et peut prévenir son déclin, comme montré dans l’étude, mais il peut également réduire le stress et l’anxiété, stimuler l’estime de soi, et libérer des endorphines (les hormones du bien-être). Il est étonnant qu’une activité physique aussi simple et bon marché que la randonnée puisse procurer tant de bienfaits pour la santé mentale.

La randonnée est maintenant prescrite par les médecins

Est-ce que votre médecin vous a déjà dit de « faire une randonnée » ? Ce n’est pas une phrase que nous voulons spécialement entendre, surtout de la part de notre médecin, mais ils ont en fait notre bien-être à l’esprit. Les médecins progressistes sont maintenant conscients que les gens qui passent du temps dans la nature souffrent moins de stress et jouissent d’une meilleure santé physique.

Selon WebMD, de plus en plus de médecins écrivent « des ordonnances de nature » ou recommandent « l’écothérapie » pour réduire l’anxiété, améliorer les niveaux de stress et pour lutter contre la dépression. De plus, les prescriptions de nature deviennent mieux acceptées par les fournisseurs traditionnels de santé car de plus en plus de recherches montrent les bienfaits de l’exercice et du temps passé dans la nature.

L’Etat de Californie est traditionnellement l’un des Etats les plus progressistes dans le domaine de la santé alternative. A titre d’exemple, l’Institute at the Golden Gate a mené un combat pour promouvoir l’écothérapie grâce à son initiative « Healthy Parks Healthy People (HPHP) ». Dans ce programme, des organisations associatives travaillent avec les professionnels de santé pour améliorer la santé de leurs parcs, et pour promouvoir l’utilisation des parcs en tant que moyen de regagner la santé pour les personnes qui y viennent.

Comment commencer à faire de la randonnée ?

Faites ce que vous avez à faire jusqu’à ce que vous puissiez faire ce que vous voulez faire

Heureusement, la randonnée est l’un des sports les plus faciles et les moins chers, et c’est amusant et bénéfique pour toute la famille. Si vous êtes juste un débutant, n’envisagez pas l’ascension du Mont-Blanc ou le GR20 en Corse. Vous pouvez commencer par des petites marches. Découvrez les sentiers locaux de petite randonnée et assurez-vous d’entreprendre une distance sûre et confortable. Vous pouvez trouver des guides de randonnée par régions, ou en ligne, et il existe des applications smartphone pour vous aider à trouver les meilleurs sentiers pour votre niveau et vos intérêts.

Assurez-vous de porter des chaussures de randonnée robustes et appropriées pour le terrain. Lorsque vous les choisissez, n’hésitez pas à parcourir le magasin de long en large plusieurs fois afin d’éviter que les chaussures vous blessent par la suite. Selon les goûts, vous pouvez envisager des bâtons de marche, qui pour certains réduisent le stress sur les genoux, augmentent la vitesse et améliorent la stabilité. Prévoyez autant de vêtements que nécessaire selon la météo, et portez des vêtements aérés en tissus qui laissent la transpiration s’évacuer et permettent de rester au chaud. Utilisez des lunettes de soleil et un chapeau pour vous protéger du soleil. Restez hydraté et amusez-vous !


L’étude : étude  publiée dansProceedings of the National Academy of Sciences

Sources : lifehack.org

 

Les chats et les chiens peuvent-ils voir les esprits ?

Chienchatgroupe2

La science confirme qu’ils peuvent voir des fréquences que nous ne voyons pas
 
Il a été récemment porté à mon attention que même la science dominante reconnaît que les chats, les chiens et les autres animaux peuvent voir des fréquences que les humains ne peuvent même pas apercevoir.
 

Après avoir lu sur le sujet, c’est d’une certaine manière logique scientifiquement et spirituellement. C’est vraiment simple : l’explication scientifique est que les chats et les chiens peuvent voir la lumière UV et quelques autres rayons, que les rétines humaines n’ont pas la possibilité de voir.

On croyait auparavant que tous les mammifères avaient des yeux semblables aux humains, incapables de voir les rayons UV, mais des preuves scientifiques suggèrent que de nombreux mammifères en sont capables.

Une étude menée il y a quelques années par des biologistes à l’université de la ville de Londres, au Royaume-Uni, a fourni des preuves de ce différentiel entre espèces.

Selon Pet MD :

« Avez-vous déjà cru que votre chat ou chien observe quelque chose que vous ne voyez pas ? Eh bien, vous avez raison, selon une nouvelle étude. On pense que les chats, les chiens et les autres mammifères voient dans la lumière ultraviolette, ce qui ouvre un monde totalement différent de celui que l’on connait, explique l’étude.

La lumière UV est la longueur d’onde au-delà de la lumière visible du rouge au violet que les humains peuvent voir. Les humains ont une cornée qui empêche les UV d’atteindre la rétine. On pensait auparavant que la plupart des mammifères avaient des cornées similaires aux humains.

Les scientifiques ont étudié les cornées de mammifères morts, y compris les chats, les chiens, les singes, les pandas, les hérissons et les furets. En recherchant la quantité de lumière qui passe à travers la cornée pour atteindre la rétine, ils ont conclu que certains mammifères peuvent réellement voir les rayons UV, contrairement à ce que l’on croyait auparavant. »

Cependant, je crois qu’il y a quelque chose de plus à ce phénomène qui se penche sur le domaine métaphysique.

Ma petite sœur et moi avons eu des expériences où nos chats voient des choses qui ne sont pas là. Ils battent l’air avec leurs pattes, observent attentivement dans le vide, suivent on ne sait quoi du regard pendant plusieurs secondes et font des bruits étranges.

Le moment le plus intense qui s’est passé était juste après la mort de mon grand-père. Notre chat nommé Double Stuff battait l’air, miaulait très étrangement et poursuivait quelque chose autour de la pièce, essayant de sauter dans l’air, en regardant cette chose sur le plafond.

C’était presque comme si un esprit ou une entité flottait au plafond et seul le chat pouvait le voir.

Il n’y avait pas de lumière UV différente dans ma chambre quand le chat l’a fait : alors, pourquoi essayait-il de chercher des choses invisibles à ce moment-là ?

Ensuite, il y a quelques semaines, ma sœur a vécu une expérience bizarre où elle ressentait la présence de personnes, un phénomène généralement signalé par des personnes qui souffrent de paralysie du sommeil.

Lorsqu’elle a vu ces entités autour de la maison la nuit, le chat a commencé à s’agiter étrangement et semblait effrayé. Il a miauler et fait les mêmes choses étranges comme parfois.

Pensez-vous que d’autres entités existent autour de nous, tout comme les rayons ultraviolets existent autour de nous et nous ne pouvons pas percevoir et que seuls certains animaux sont conscients d’eux ?


Source : The Mind Unleashed


 

Les Secrets de l’énergie des arbres

Tree4

Savez vous que l’on peut se connecter à un arbre ?

La sylvothérapie est une pratique ancienne venue du Japon pour diminuer le stress et l’anxiété par la proximité ou le contact des arbres.

En parallèle de ces propriétés apaisantes, il est possible de se « connecter » à un arbre pour recevoir de lui de l’énergie !

Lorsque je me promène en forêt, il m’arrive parfois de me « recharger » en entourant un grand arbre avec mes bras.

Je choisis un bel arbre, qui m’attire et avec lequel j’ai envie d’entrer en contact
Je l’entoure, et me place mentalement en état d’accueil
une communication se crée.. nous entrons en résonance..
Il me donne de l’énergie vitale… c’est un moment fort de communion.

Tout le monde peut il le faire ?

La réponse est OUI !

Voici comment se connecter à un arbre :

Allez vous promener en forêt, de préférence seul
Choisissez un bel arbre, une confiance doit s’établir à la vue de l’arbre choisi
Approchez vous vers son tronc et avant de le toucher demandez mentalement à l’arbre
de vous aider.
Placez vos mains dessus, votre front peut aussi faire contact avec l’écorce
Il n’est pas nécessaire d’entourer l’arbre, placez simplement vos mains en contact dessus
Fermez les yeux, faites le vide dans votre esprit, relaxez vous, écoutez les bruits subtils de la nature.
Rester ainsi ( entre quelques secondes et 2mn) puis remerciez l’arbre et reprenez votre marche en forêt, si possible en conscience. (La marche consciente est également très bénéfique et permet d’augmenter votre niveau vibratoire.)

Les arbres sont des capteurs naturels d’énergies cosmo-telluriques :

– Énergie cosmique, captée par les branches

– Énergie tellurique, captée par les racines

L’arbre agit donc comme un lien entre la terre et le ciel.
Lorsque l’on entre en contact avec un arbre, c’est le même principe que la radiesthésie, il s’établit une connexion entre vous et l’arbre, grâce à l’énergie de la nature.

Les humains sont aussi des capteurs d’énergie, placé comme les arbres entre le sol et le ciel nous sommes baignés en continu par des courants cosmiques et telluriques qui nous traversent et permettent la communication entre notre esprit et la matière.

Attention :
Ne choisissez pas un arbre malade, car, ayant besoin d’énergie, il prendrai la votre, et cela vous fatiguerai au lieu de vous donner de l’énergie.


Voir aussi : La science prouve qu’étreindre des arbres est bon pour la santé

(Source : a été publiée dans énergies par Argos)

Source :  http://www.reikiland.info/blog/

Communiquer avec les esprits de la nature !

Etre de la nature

11 étapes pour communiquer avec les esprits de la nature !

Les esprits de l’air (elfes, sylphes, fées de l’air…), les esprits de l’eau (ondins, ondines, vouivres, fées de l’eau…), les esprits du feu (salamandres, fées du feu…) et les esprits de la terre (gnomes, korrigans, lutins, faunes, fées de la terre…) sont les élémentaux qui évoluent sur une bande fréquentielle très proche de la nôtre. 
L’approche exogène, par la mesure du biochamp dans les pratiques de géobiologie, aiderait beaucoup de gens à ressentir et à communiquer avec les esprits de la nature. 
Les lieux hautement énergétiques seraient davantage propices à des rencontres rapprochées. 
Je me suis ouvert à la réalité des esprits de la forêt par l’entremise de mes compagnons cristallins. 
Ils m’ont guidé pas à pas dans certains boisés pour rejoindre des lieux qui semblaient anodins au premier regard. 
Ces lieux renferment une énergie inattendue et présentent des configurations de la végétation hors normes bien qu’elles échappent aisément à tout œil non attentif. 
C’est l’approche endogène qui caractérise ma relation avec les esprits de la nature. 
La reliance se fait avant tout de l’intérieur par leurs voix qui résonnent en moi en passant par le portail du Cœur. 

Les deux approches, exogène et endogène, ne s’opposent nullement mais se complètent. 
C’est après avoir répondu à leurs appels intérieurs et m’être rendu dans les lieux indiqués, qu’il me fut possible d’utiliser mes mains afin de sentir des contacts énergétiques. 
Mes sens ont été sollicités pour les détecter, pour « voir » leurs jeux. 
Mais leur cadeau le plus précieux fut de me faire comprendre que nous étions aussi des êtres élémentaux. 
L’homme est constitué d’Eau, d’Air, de Feu et de Terre. 
Ces quatre éléments sont en nous et en profond déséquilibres. 
Les quatre éléments appellent à être réharmonisés en chacun de nous. 
L’Égo se loge dans les fractures de nos quatre éléments. 
L’Égo se nourrit du chaos et du désordre intérieur. 


Les élémentaux sont au service des quatre éléments. 
Ils effectuent un travail immense pour perpétuer l’équilibre de ceux-ci à l’extérieur de nous. 
Bien que nous les ayons chassé de nous, ils s’échinent à poursuivre leur rôle fondamental au sein de la nature. 
Ils sont essentiels dans la perpétuation du cycle de la vie végétale et in fine de la vie animale et de la vie humaine. 
Ils cadencent les saisons et amoindrissent nos perpétuelles attaques contre la nature. 
Les esprits de la nature sont profondément blessés pour les nombreux sacrilèges et destructions à leur encontre, à l’encontre des quatre éléments à l’extérieur de nous, à l’encontre des quatre éléments à l’intérieur de nous. 
Les êtres élémentaires attendent une profonde et sincère repentance de chacun, pour les actes et les pensées dans cette vie et dans nos vies passées. 
Lorsqu’ils ressentent que cette demande de pardon vient viscéralement du cœur, et non pas de la périphérie de notre être, le mental, ils se mettent à notre disposition pour participer à notre grand rééquilibrage intérieur. 
Ils vont agir en nous afin de réinitialiser nos quatre éléments afin d’aligner notre être sur notre âme et non plus laisser notre égo se repaître de nos failles. 

Le processus de guérison intérieur est très complexe et multiple. 
Les élémentaux sont essentiels à ce travail de guérison et de restauration de notre corps physique et de nos corps subtils. 
Les élémentaux disposent d’un pouvoir de guérison de nos centres énergétiques. 
Ils peuvent s’ancrer en nous. 
Mon expérience d’adombrement par une vouivre fut l’une des plus marquantes qui me fut donnée de vivre. 
Cette vouivre est allée au tréfonds de mon être pour délier un nœud énergétique qui obturait l’une des voies vers mon être véritable. 

 
Les êtres de la nature vont toucher notre âme et rouvrir des portails intérieurs vers elle. 

Les esprits de la nature attendent que notre alliance initiale soit restaurée, afin de manifester nos plus belles créations comme cela était établi à l’origine dans le plan divin. 
Cela se fait étape par étape. 
Il m’est demandé par mes guides d’aller au contact des esprits de la forêt le plus souvent possible et de m’exercer à développer une démarche emprunte de respect. 
Celle-ci demande encore à s’affiner. 


Mon approche se résume en onze petits pas : 

1. Appeler intérieurement une rencontre 
Une rencontre avec les êtres de la nature se prépare, pour moi, plusieurs jours à l’avance. 
En mon fort intérieur, j’émets le souhait de rencontrer des fées ou encore des vouivres, des gnomes, des elfes. 
Je projette sur cette pensée une émotion de joie. 
Lorsque mon esprit se porte sur une invitation, je sais où et quand je vais me rendre dans la nature afin de leur donner rendez-vous. 
Je suis déjà dans la gratitude que mon appel sera entendu. 

2. Se libérer de l’agitation du mental 
C’est important de ne pas arriver auprès d’eux avec son brouillard mental. 
Je marche souvent une bonne vingtaine de minutes avant de me rendre à l’endroit de mon invitation. 
Je prends ce temps pour chasser mes pensées et me vider des préoccupations quotidiennes. 
Cela agit pour moi comme un sas de décompression et de changement d’état d’esprit. 
J’essaye simplement d’observer autour de moi en ne pensant à aucun problème de la journée. 
C’est l’un de mes exercices de pratique de l’instant présent. 

3. Saluer les présences invisibles hors du royaume de l’homme 
En arrivant à l’orée du boisé, du parc ou de la prairie, je m’écarte du chemin pour me mettre sur le bas côté. 
Là, je les salue intérieurement. 
Je ne suis plus dans le monde des hommes (le chemin) mais dans le leur (à droite ou à gauche du chemin). 
Je suis au point de rendez-vous proposé intérieurement plusieurs jours à l’avance. 
À partir de ce point, je leur demande de me guider là où ils l’entendent. Je suis dorénavant leur invité s’ils le désirent. 

4. Être dans l’observation et l’émerveillement 
Je progresse simplement en étant attentif à ce qui m’entoure. J’essaye de retrouver mon regard d’enfant, celui du ravissement sans être béat. 
Sentir et voir les petits détails, ceux-là même que l’on ignore si on fait une balade avec un ami avec lequel on parlerait de tout et de rien. 
Les êtres invisibles de la nature nous surveillent dès nos premiers pas. 

5. Faire appel à son intuition et à sa petite voix intérieure 
Je demande intérieurement d’être guidé, droite ou gauche, je m’arrête ou je continue etc. 
J’essaye de me laisser guider par mon intuition pour bifurquer et avancer au gré des suggestions de ma petite voie intérieure. 
Elle est le support par lequel les esprits de la nature et tous mes guides communiquent avec moi. 
Si un arbre attire mon regard, je vais le saluer peu importe que cet arbre ne représente rien pour une autre personne qui viendrait avec moi. 
Si une feuille s’agite frénétiquement toute seule, alors que les autres environnantes restent immobiles, je prends le temps d’observer ce « jeu ». 

6. Faire preuve de respect en tout temps 
Je ressens lorsque je suis arrivé à destination. 
Je me garde de pénétrer dans certains espaces du lieu vers lequel je me suis senti conduit. 
Je prends le temps d’observer le lieu et plus précisément le périmètre dans lequel je peux évoluer et celui dans lequel je ne dois pas entrer. 
L’humilité et la sagesse sont de mise. 
Je suis particulièrement précautionneux sur ce point. 

7. Faire une offrande aux esprits de la nature 
J’identifie l’autel sur lequel je vais déposer mon offrande. Cette offrande, je l’ai choisi avec soin. 
Cela peut être une tomate cueillie dans mon jardin ou le plus beau fruit acheté au supermarché (sans pesticide). 
Je choisis ce que j’aimerai que l’on m’offre. 
J’affectionne le miel comme offrande. 
Je ramasse une belle feuille, et non pas cueillir une feuille, pour y laisser couler du miel. 
Pendant quelques instants, je tiens au creux de mes mains mon offrande pour la charger de belles pensées, avant de la déposer sur l’autel. 
Je me mets en retrait pour laisser s’approcher les esprits de la nature. 
Un ami m’apprit à faire aussi des offrandes pour le règne animal qui est intrinsèquement indissociable du règne élémental. 

8. Identifier et saluer le gardien ou le chef de la communauté 
J’essaye d’identifier le gardien du lieu ou le chef des êtres de la nature qui régit l’assemblée présente. 
Je prends le temps de me recueillir devant lui et de le remercier de son hospitalité. 

9. Accueillir ce qui nous est proposé 
Cela me demande d’être dans le renoncement des attentes. 
J’observe, je me recueille, je ris ou je pleure parfois, je me laisse aller aux émotions qui viennent. 
J’écoute leurs messages et je leur pose mes questions. 

10. Offrir une réparation 
Je leur demande souvent pardon pour mes errances dans cette vie et dans mes vies antérieures à leur encontre. 
Je m’attache à parler de mes actes et non pas ceux de l’humanité. 
Une rencontre avec les êtres de la nature, ce sont eux vis-à-vis de soi, afin de ne pas se défausser sous couvert d’une responsabilité collective. 
Je prends souvent un sac avec moi pour collecter les déchets de la société humaine qui souillent les lieux. 
Contribuer à nettoyer le lieu est pour moi une autre forme de réparation à leur endroit. 

11. Remercier les esprits de la nature 
C’est important de remercier pour l’instant passé en leur compagnie. 
Le respect doit rester présent tout au long du chemin de retour. 
Ces esprits de la nature et autres esprits de la forêt sont susceptibles de nous accompagner longtemps après notre visite. 

Les êtres de la nature attendent qu’on les réintègre certes dans notre cœur. Ils désirent, au préalable, qu’on reconnaisse tout le mal qu’on leur a fait. 
Ils ne veulent pas de « je m’excuse au nom de tous les hommes ». 
Ils attendirent que MOI je me positionne dans mon acceptation du mal que je leur ai fait. 
Mes guides me demandèrent de dire quelque chose comme "Je m’excuse de tout le mal que je vous ai fait dans cette vie et dans mes autres vies" avec sincérité, humilité, avec la vibration du cœur et non pas celle de mon mental. 
J’ai mis du temps à le faire avec la bonne intention du cœur. 
Des mois !


Demander pardon n’est pas évident mais cela déverrouille assurément la porte de leur monde. 


Source : https://www.leretourdesdragons.com 
http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com 

Le chamanisme et le pouvoir l’amour

17156317 933373300130549 7442206820670207490 n

Article posté par Vanessa dans mon groupe "Guidances et Soins énergétiques"


Depuis la nuit des temps la vie se construit autour de l’amour, de ce grand mystère qui fait qu’il nous porte et nous donne des ailes…
Si tu aimes la nature, regarde-la, respecte-la, ne lui arrache pas ses progéniture, ne construis pas d’immeubles qui vont la détruire. Respire-la, ressens-la, et tu vas voir comment elle te parle, comment elle t’enseigne l’amour.

Amour. Ce mot signifie la réunification des âmes qui permet d’inspirer l’énergie la plus puissante qui existe dans ce monde. Pour les plupart des gens c’est quelque chose d’inexplicable, mais la biologie nous dit que ce sont des odeurs et des hormones qui nous attirent vers telle ou telle personne.
C’est l’harmonie du monde visible et invisible. Nous ne pouvons pas exister sans amour, sans appartenance, sans contenu dans ce monde qui est en perpétuelle accélération et en changement permanent dans notre siècle. Quand on aime la vie, la vie nous donne ce qu’on aime et c’est juste un bel exemple de reconnaissance.
C’est un tout, le besoin d’exister, le besoin de donner, le besoin de partager, le besoin de créer, le besoin d’appartenir, le besoin de vivre sa vie.
C’est aussi le témoignage le plus profond des sentiments qu’on peut transmettre à l’univers.
Ce que j’apprécie dans l’amour, c’est comment il peut créer une bulle de sécurité, comment il permet, avec tant de passion, de donner et recevoir. C’est un moteur : je suis convaincue que dans chaque individu sur cette planète se trouve la bienveillance qui permet de faire surgir l’amour en nous. L’être humain est capable de détruire et de se détruire ; Mais au moment où il décide d’ouvrir suffisamment son cœur, le monde lui devient accessible, parsemé de joie et de bonheur.

Je me rappelle d’une amie qui avait une grave maladie et était désespérée, mais elle n’a pas jeté la vie, elle s’y est accrochée de toutes ses forces. Elle venait me voir quand elle était bouleversée, et demandait mon aide. À l’époque, j’étais dans la vingtaine, je ne me fiais qu’à mes ressentis et à mes intuitions, alors je lui ai dit que je n’étais pas médecin et je lui ai témoigné ma compassion. La réalité était que je manquais de confiance en moi.
Mais un jour, à la nuit tombée, je me préparais à aller dormir quand je vis dans ma chambre trois personnes qui me parlaient et me dirent : « Aide-la si c’est ce que tu désires ; ceci dit, ne force pas le passage. » J’étais stupéfaite de ce qu’elles me disaient ; alors je me suis levée et je suis partie chez mon amie qui était toujours aussi mal en point. Je lui ai dit : « Je ne te promets rien, mais je vais t’aider. »

Alors j’ai fait ce que j’ai toujours su faire, j’ai posé mes mains sur sa poitrine et j’ai concentré toute ma force intérieure pour que son affection disparaisse. Je suis restée un bon moment jusqu’à ce que je sente dans mes paumes des picotements et des brûlures. Instinctivement, je tournai mes mains vers la terre pour les nettoyer.
Je me suis sentie comme apaisée après cette séance, comme si j’avais fait ce que je devais faire. Mais je n’avais jamais rien lu pour guérir une maladie et je ne savais pas non plus comment il fallait s’y prendre. C’est venu spontanément sans que je cherche à raisonner. Trois semaines passèrent, quand elle m’appela pour dire qu’elle se sentait en une voie d’une guérison que les analyses confirmèrent un peu plus tard. J’aimais bien cette fille, je portais dans mon cœur son amour et son amitié. Un an après sa guérison, elle a perdu la vie dans un accident.

Ce que j’ignorais à cette ’époque, et que je sais avec humilité aujourd’hui, est que j’ai alors reçu un enseignement des Grands-Pères sur les niveaux de guérison. Je témoigne mon éternelle reconnaissance à ces Grands-Pères.
L’amour est simple, son chemin n’est pas jonché des complications, mais la plupart d’entre nous rajoutent leurs peurs, leurs blessures et ils transforment leurs vies en véritable calvaire.
Pour être en amour, nous devons être ancrés dans la Terre, pour bien retrouver nos racines et ne pas nier d’où l’on vient, qui nous sommes, et accepter nos imperfections, nos faiblesses, sans pour autant nous culpabiliser.
Plus nous sommes en harmonie à l’intérieur de nous-mêmes, plus nous allons générer de l’harmonie autour de nous. Car cet amour nous fait grandir et nous rend forts et indépendants. En étant indépendants, nous avons le pouvoir sur nous-mêmes et sur nos actions.
C’est comme un aimant qui nous influence dans des sens différents suivant son orientation : soit nous nous libérons et nous nous sentons de plus en plus libre en-dedans et avec les autres, soit il arrive le contraire, et nous nous emprisonnons et nous nous séparons de plus en plus.

Dans ses cérémonies, le chaman est profondément présent dans son corps et son cœur ; il fait le lien entre le monde visible et le monde invisible. Il est habité par la bienveillance qui le propulse avec force vers l’univers pour pouvoir mieux ressentir les signes des maux et des mots.
Plus il affine son attention, plus il amplifie l’amour en lui-même, en conscience.
Lorsque nous venons sur cette Terre nous sommes déjà en amour, et petit à petit nous perdons notre spontanéité : les humains ont cette profonde conviction que tout doit changer, donc ils essayent sans cesse de changer les autres.
Est-ce qu’on a envie de changer un arbre, une fleur, un animal ? Est-ce qu’on n’est pas déjà bien heureux d’admirer ce monde avec ses admirables créatures ?
Pourquoi dépenser tant d’énergie pour trouver le mieux ? Le mieux est déjà en nous, il suffit seulement d’aller le chercher à l’intérieur. Un nouveau-né ne nous demande que de l’aimer, alors comment se fait-il qu’il y ait tant de souffrances dans notre monde ?
Nous ne sommes jamais vraiment satisfaits de ce qu’on nous a déjà donné, nous cherchons encore le mieux…

Ce mieux ne s’obtient qu’en acceptant notre passé, dont notre présent résulte, en sachant que le présent n’existe pas réellement, il est juste une fraction de lumière qui traverse l’espace.
Nous aimons, car c’est avec cet amour que nous avons été conçus, par deux humains en amour, en faisant l’amour, en donnant la vie à un autre en amour.
Le travail du chaman, c’est justement l’ouverture du cœur ; en l’ouvrant nous respirons cet amour en nous. Le chaman doit transmettre dans ses paroles, dans ses actes, dans son regard, dans son attitude, pour pouvoir guérir les autres : le pouvoir de l’amour est également guérisseur, infiniment puissant et profondément propulsant.

Les personnes qui ne sont pas dans le refoulement et qui acceptent d’avancer même en traversant les difficultés, se mettent sur le chemin de l’amour.

Les chats vous protègent vous et votre maison des fantômes et des esprits négatifs

17098531 930210933780119 6945221560828426054 n

Article posté par Vanessa sur mon groupe "Guidances et Soins énergétiques"


Le chats font partie des animaux les plus magiques de la terre.

L’aura du chat est tellement grande, qu’elle n’inclut pas seulement l’individu, mais également la famille, la maison, et le territoire du chat.

Par conséquent, nous devons comprendre que lorsqu’un chat se frotte contre vos jambes, il ne cherche pas seulement à avoir un peu de nourriture, cela signifie également que le chat partage sa magie avec vous, sa force astrale.

Celui qui repousse le chat en disant « laisse-moi tranquille, sors » bloque l’énergie positive que le chat essayait de lui donner. La prochaine fois, le chat ne partagera pas sa force astrale avec vous, d’ailleurs, il pourrait même prendre un peu de la vôtre.

Les chats ne protègent pas seulement la maison des mauvais esprits qui entrent, ils protègent aussi la maison des énergies négatives qui résidaient avant l’arrivée du chat chez vous.

Cela s’avère particulièrement utile si vous déménagez dans une maison qui appartenait à d’autres personnes avant, ou dans une maison où de mauvaises choses ont eu lieu.

Les mauvais esprits et les fantômes ! 

Quand un chat ressent un esprit dans la maison, il le suit pour comprendre ses intentions. Pour veiller à ce que cette entité astrale ne menace pas son territoire, le chat fait tous les efforts possibles pour l’expulser en déplaçant son champ énergétique. Si cela ne fonctionne pas, le chat emprisonne l’entité dans son champ énergétique et le conduit hors de la maison.

Donc faites attention à votre chat et notez s’il retourne sans cesse à un certain endroit dans la maison, en gardant une position tendue, et en fixant quelque chose. Un tel comportement peut indiquer une présence maléfique. Pour aider votre animal à se débarrasser de tous les mauvais esprits, lisez une prière sur place ou faites un rituel de purification.

Si vous ne connaissez pas les prières ou les rituels, vous pouvez simplement brûler un peu de sauge blanche, c’est très efficace pour éliminer l’énergie négative.
Le champ astral du chat est tellement puissant qu’il peut facilement chasser n’importe quelle entité négative . Pour cette raison, les gens qui communiquent avec les esprits ne laissent pas de chats dans la pièce où ils font leur séance. Cela peut effrayer les êtres astraux. Cependant, dans certains cas, la présence des chats pendant des rituels magiques, est fortement recommandée.

Les chats et la maison

La présence des chats vous protègera également du mauvais œil et des malédictions. Mais pour vous protéger d’un mauvais œil, ou lors d’une conversation avec une personne avec des pensées impures, vous devez garder vos mains sur le chat, en utilisant votre main gauche pour caresser son cou, et votre main droite pour caresser sa queue.
Dans ce cas, vous serez en contact direct avec l’animal. Vos champs énergétiques se rassembleront dans un champ de force unique qui vous gardera en sécurité même lors des attaques puissantes.

Comme les chats sont des conduits d’énergie cosmique, ils peuvent apporter une énergie positive dans la maison, ce qui contribuera au bien-être et à la prospérité de toute la famille. Les chats aiment être dans des endroits où l’énergie est forte, comme dans les zones géopathogènes. Ils choisissent souvent ces endroits, car il y a une forte circulation d’énergie négative ou des eaux souterraines.

Les chats guérissent !

Les chats ont d’excellents pouvoirs de guérison. Les chats de n’importe quelle race et couleur sont capables de soigner leurs maîtres, en se couchant sur leurs points douloureux. Pour se soigner grâce à un chat, il suffit de le caresser, pour libérer tout le stress mental et émotionnel.Les chats améliorent également la vision. Pour cela, certains guérisseurs recommandent de caresser la queue d’un chat blanc.

De nouvelles études prouvent que les chats sont des guérisseurs holistiques 

La couleur du chat adaptée à vos besoins

Les gens qui veulent profiter des propriétés magiques de l’animal, doivent savoir comment choisir un chat. Dans certains cas, vous avez besoin d’un chat noir, et dans d’autres d’un chat roux.

Lorsque vous choisissez un chat pour un processus magique, il est très important de prendre sa couleur en considération.

Noir : sorcellerie, pouvoirs occultes, protection, magie profonde! En dépit de toutes les superstitions, ils éliminent l’ énergie négative des ménages, accordent la sagesse et le discernement!

Roux : puissance masculine, pouvoir du soleil, énergie Yang. Peu importe le genre du chat, ils représentent la magie de la richesse, l’ argent, la concentration.

Bleu (gris, gris fumé) : Les chats de cette couleur apportent l’ amour, le bonheur, la bonne fortune, ainsi que la stabilité émotionnelle et la paix sensuelle!

Blanc : Le chat et le sorcier créent de la magie lunaire, et ont de puissants pouvoirs de guérison! Il donne un sentiment de beauté et d’admiration, soulage le stress, donne de l’ énergie de guérison et revigorante! En Amérique, il est considéré comme un bon présage.

Colourpoint (siamois), la couleur royale ! Les chats de cette couleur apportent la célébrité et le succès, la longévité, contribuent à la magie solaire, à l’ énergie Yang !

Calico (trois couleurs) – Les chats Calico portent chance sur terre et en mer, protègent la maison et la famille du mal, apportent le bonheur et la prospérité!
Deux tons (noir et blanc, roux-blanc, gris et blanc): selon la légende, les chats bicolores sont les meilleurs chasseurs de souris et sont adorables. Ils apportent l’énergie de la sagesse, la compréhension et le bon sens !

Écailles de tortue : Seules les femelles héritent de cette couleur. Les enfants, la magie pure, le don de clairvoyance, la guérison.

Or, brun doré (comme l’Abyssin) : ludique, sage, majestueux, qui accorde la grâce, aide à maîtriser la sagesse séculaire, la magie solaire.

Tigré : apporte la chance, la lumière, donne une attitude joyeuse à la situation, même la plus critique!

De quel arbre votre âme prend source ?

Ob 475c85 bel arbre 16 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Article posté par Vanessa sur mon groupe "Guidances et Soins énergétiques"

Source : De quel arbre votre âme prend source ? (higherperspectives.com)


De quel arbre votre âme prend source? Votre date anniversaire vous aidera à le découvrir

On dit que la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre, mais sommes-nous tous des pommiers? Pas nécessairement! Il s’agit ici d’un type d’astrologie celtique dont les résultats sont très fiables.

 

De quel arbre votre âme prend source ? Repérez d’abord votre date d’anniversaire ci-dessous :

1 Janvier au 11 Janvier – Sapin

12 Janvier au 24 Janvier – Orme

25 Janvier au 03 Février – Cyprès

04 Février au 08 Février – Peuplier

09 Février au 18 Février – Cèdre

19 Février au 29 Février – Pin

01 Mars au 10 Mars – Saule pleureur

11 Mars au 20 Mars – Tilleul

21 Mars – Chêne

22 Mars au 31 Mars – Noisetier

01 Avril au 10 Avril – Cormier

11 Avril au 20 Avril 20 – Érable

21 Avril au 30 Avril – Noyer

01 Mai au 14 Mai – Peuplier

15 Mai au 24 Mai – Châtaignier

25 mai au 03 Juin – Frêne

04 Juin au 13 Juin – Charme de la Caroline

14 Juin au 23 Juin – Figuier

24 Juin – Bouleau

25 Juin au 4 Juillet – Pommier

05 Juillet au 14 Juillet – Sapin

15 Juillet au 25 Juillet – Orme

26 Juillet au 04 Août – Cyprès

05 Août au 13 Août – Peuplier

14 Août au 23 Août – Cèdre

24 Août au 02 Septembre – Pin

03 Septembre au 12 Septembre – Saule pleureur

13 Septembre au 22 Septembre – Tilleul

23 Septembre – Olivier

24 Septembre au 03 Octobre – Noisetier

4 Octobre au 13 Octobre – Cormier

14 Octobre au 23 Octobre – Érable

24 Octobre au 11 Novembre – Noyer

12 Novembre au 21 Novembre – Châtaignier

22 Novembre au 01 Décembre – Frêne

02 Décembre au 11 Décembre – Charme de la Caroline

12 Décembre au 21 Décembre – Figuier

22 Décembre – Hêtre

23 Décembre au 31 Décembre – Pommier

La signification et les signes astrologiques amérindiens

Roue chamane

 

Les animaux symboliques dans les différentes cultures amérindiennes peuvent englober pour ainsi dire tous les animaux sauvages que ces peuples pouvaient observer. Pour les amérindiens, chaque élément naturel est en effet chargé d’un sens profond, que ce soit les animaux, les plantes, les vents… Ces éléments ont donc, pour eux, un sens métaphorique et spirituel très important.

Mais nous pouvons nous concentrer sur un point précis : les Animaux Totem, qui sont assignés à chaque individu à la naissance — ce que l’on peut qualifier de “zodiaque amérindien”.

Pour les peuples amérindiens, chaque chose de la nature peut être bonne ou mauvaise, suivant qu'elle se trouve dans un environnement positif ou négatif. Chacun de ces animaux est donc doté d'une double-nature, qui peut se révéler de différentes manières suivant qu'on le néglige ou qu'on en prend soin et qu'on lui donne suffisamment d'amour.

Un bon nombre de ces peuples pensent que chaque personne est assignée à un animal protecteur, dès l’instant même de la naissance. Voici les caractéristiques conférées par chacun de ces animaux… Qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous que ces signes traduisent bien votre personnalité ?


La Loutre : 20 Jan — 18 Fev

Loutre de mer c oceanopolis large

Un peu originale, aventurière et peu orthodoxe, la Loutre est un animal difficile à cerner. Ses méthodes sont perçues comme non-conventionnelles, et ce ne sont souvent pas les premières choisies par le reste de la communauté afin de réaliser une tâche. C’est une grave erreur de la part des autres — parce que même si elles sont parfois étranges, les idées de la Loutre sont en réalité, en général, plutôt efficaces.

Oui, la Loutre a une façon inhabituelle de voir les choses, mais elle confère aux humains une extraordinaire imagination et une intelligence brillante. Souvent très intuitive et capable d’un grand sens de la perception, la Loutre fait un très bon compagnon, et peut être très attentive et aimante.
Dans un environnement positif, avec de l’amour et de l’attention, la Loutre est sensible, sympathique, courageuse et honnête. Lorsqu’elle est laissée pour compte, la Loutre peut être peu scrupuleuse, rebelle et isolée.


Le Loup : 19 Fev — 20 Mar

2048x1536 fit file this april 18 2008 file photo provided by the u s fish and wildlife shows a gray wolf members

Profondément émotionnel et passionné, le Loup est l’animal par excellence de l’amour et de la passion, tant dans le sens physique que spirituel du terme. Le Loup sait bien que l’amour est la plus grande des forces naturelles, et il est entièrement capable d’en fournir à tour de bras.
Si l’on considère son désir de liberté et d’indépendance féroce, on se rend compte que le loup est rempli de contradictions. Il peut être tour à tour Loup Solitaire, ou Mère Louve, protectrice et remplie d’amour. Le Loup a besoin de sa liberté, mais il est également doux et plein de compassion.

Dans un environnement positif, le loup est intensément passionné, généreux, profondément affectueux et doux. Lorsqu’il est laissé pour compte, le loup peut se montrer récalcitrant, obsédé, vindicatif et rancunier.


Le Faucon : 21 Mar - 19 Avr

2005 magnets fauconpelerina

Le Faucon est l’animal des chefs nés. On peut toujours le consulter afin d’avoir un jugement clair et impartial dans les situations délicates. Le Faucon ne perd jamais de temps, il sait frapper/agir au bon moment et battre le fer tant qu’il est chaud. Lorsque quelque chose doit être accompli, il sait s’en rendre compte et agir en conséquence.

Très persistant, et doté d’un fort sens de l’initiative, le Faucon est un leader né et il a l’envie de triompher. Il est parfois considéré comme vaniteux — mais il a souvent raison dans ses opinions, donc cette petite touche d’arrogance est comprise et acceptée des autres.

Dans un environnement positif, le Faucon peut accomplir de grandes choses, et il sait alimenter la passion et le feu dans les relations, tout en gardant une certaine compassion. Lorsqu’il est laissé pour compte, le Faucon peut se montrer vaniteux, impoli, intolérant, impatient, et trop sensible.


Le Castor : 20 Avr - 20 Mai

Is 140701 n96mf mlarge castor sn635 1

Prendre en charge, s’adapter, pour surmonter les obstacles… Voici la devise du Castor. Très doué pour les choses relatives au commerce, le Castor sait faire le travail avec une efficacité maximale et beaucoup d’aplomb. Stratégique et rusé, le Castor est une force sur laquelle on peut compter pour tout ce qui relève des affaires, de la diplomatie et du combat.
Il faut réfléchir à deux fois si vous voulez défier le Castor verbalement et jouer au plus malin avec lui — car son esprit et son acuité mentale sont tranchants comme des lames de rasoir. Le Castor semble tout avoir pour lui, cependant sa tendance à vouloir faire toujours les choses comme il l’entend sinon rien peut lui attirer des ennuis.

Oui, le Castor est malin, mais les porteurs de ce Totem devront peut être travailler leur sens du tact. Dans un environnement positif, le Castor peut être compassionné, généreux, utile et loyal. Lorsqu’il est laissé pour compte, le Castor peut être nerveux, couard, possessif, et un peu arrogant.


Le Cerf : 21 Mai — 20 Juin

Cerfanimal 150x150

Cet animal Totem est en quelque sorte la muse du zodiaque amérindien. Le Cerf inspire, il est rempli de vie et son esprit tourne à cent à l’heure. Doté d’un sens de l’humour “sur mesure”, le Cerf a un certain don pour réussir à faire rire quasiment n’importe qui. Il sait parler et s’exprimer verbalement, et il adore les conversations en général.
Ceci, combiné avec son intelligence naturelle, fait du Cerf un invité de choix pour les fêtes et les dîners, car il saura toujours mettre de l’ambiance et divertir les autres. Il est particulièrement conscient des choses qui l’entourent, et il est très conscient également de sa propre apparence… Certains diront de lui qu’il est un peu égocentrique. Cependant, on ne le lui reprochera pas parce qu’il est très sympathique et affable, ce qui fait pencher la balance en sa faveur.

Dans un environnement positif, la joie de vivre naturelle et la personnalité étincelante du cerf irradie encore plus autour de lui. Il émane une force d’inspiration pour toutes les relations positives et affectueuses. Laissé pour compte, le Cerf peut être égoïste, impatient, fainéant et avoir des sautes d’humeur.


Le Pic Vert : 21 Juin — 21 Juil

Ob 85a3eb p1000251 jpg

Les Pics Verts sont en principe les plus attentionnés de tous les animaux Totem. Ils sont toujours à l’écoute, dotés d’un fort sens de l’empathie et de la compréhension des autres. C’est un signe qu’il faut chercher lorsqu’on a besoin de réconfort et d’aide.
Ils font de très bons parents, amis et partenaires. Ils ont également tendance à être naturellement frugaux, pleins de ressources et organisés.

Dans un environnement positif, les Pics Verts sont dévoués, aimants et très romantiques. Lorsqu’ils sont laissés pour compte, ils peuvent devenir possessifs, énervés, jaloux et aigris.


Le Saumon : 22 Juil — 21 Août

2184933545

Électriques mais concentrés, intuitifs et intensément créatifs, les Saumons ont la pêche, c’est le moins qu’on puisse dire ! Leur énergie est palpable. Naturellement motivants, leur confiance et leur enthousiasme est très contagieux pour les autres.
Même quand leurs idées semblent trop tirées par les cheveux pour fonctionner, ils arrivent quand même à embarquer les autres avec eux. Généreux, intelligents et intuitifs, il n’est pas étonnant que les Saumons n’aient pas de difficultés à se faire des amis !
Ce Totem expriment aussi un besoin profond d’avoir un but à atteindre, une fonction, un objectif. Et lorsqu’ils se lancent à l’aventure, ils savent trouver des volontaires pour les rallier à leur cause !

Dans un environnement positif, le Saumon est stable, calme, sensuel et capable de donner beaucoup. Lorsqu’ils sont laissés pour compte, les humains nés sous son signe peuvent devenir égoïstes, vulgaires et intolérants.


L’ Ours : 22 Août — 21 Sept

Jill greenberg portrait ours

Pragmatique et méthodique, l’ Ours est le Totem à appeler lorsqu’une main inflexible et droite est nécessaire. Son côté pratique, placide et pondéré en fait un excellent partenaire de commerce. Il est souvent la voix de la raison, dans la plupart des scénarios, et il fonctionne bien en duo avec la Chouette, qu’il complète et avec laquelle il rétablit l’équilibre. L’ Ours est également doté d’un cœur énorme et d’une générosité sans bornes.
Cependant, beaucoup ne s’en rendent même pas compte car l’ Ours a tendance à être très modeste, discret et un peu timide.

Dans un environnement positif et aimant, ce Totem abonde d’amour et de générosité en retour. Il a également une capacité de patience et un caractère tempéré, ce qui en fait un excellent professeur et mentor. Laissé pour compte, l’ Ours peut se montrer sceptique, lent, mesquin et reclus.


Le Corbeau : 22 Sept — 22 Oct

Krhe oder rabenportrait 18656597

Extrêmement enthousiaste, naturellement entreprenant, le corbeau est un sacré charmeur ! C’est une chose qui semble naturelle, chez lui. On reconnaît en lui son énergie et sa légèreté, et on lui demande souvent ses idées ou ses opinions.
C’est tout simplement parce que le Corbeau est un grand idéaliste, et il sait se montrer diplomate en plus d’être ingénieux et malin.

Dans un environnement positif, le Corbeau est facile à vivre, amical et ouvert, il peut être aussi romantique et doux. Il est doté d’une certaine patience et d’une intuition naturelle. Lorsqu’il est laissé pour compte, le Corbeau peut être inconsistant, exigeant, vindicatif et corrosif.


Le Serpent : 23 Oct — 22 Nov

Image de serpent 8

La plupart des Chamans sont nés sous le signe du Serpent, et c’est l’animal fétiche de ceux qui sont voués au monde des esprits. Ceux qui sont guidés par le Serpent sont naturellement spirituels et reliés aux autres mondes. Ils sont facilement attirés par les royaumes éthérés, et font d’excellents guides spirituels. Le Serpent est aussi respecté pour ses capacités à guérir et soigner, et il excelle dans le domaine médicinal et médical.
Les préoccupations du serpent pour l’invisible et l’intouchable conduit souvent les autres à les trouver mystérieux, froids voire même effrayants, car ils semblent détachés du monde réel. C’est vrai, le serpent peut être secret et avoir un côté sombre — il est aussi extrêmement sensible, dévoué aux autres et attentionné.

Dans un environnement positif, le serpent peut être passionné, inspirant, rempli d’humour, serviable et vigilant. Lorsqu’il est laissé pour compte, le Serpent peut devenir déprimé, violent, et prompt à des changements d’humeur anormaux.


La Chouette : 23 Nov — 21 Dec

Chouette cheveche 0

Changeante et légère comme le vent, la Chouette est difficile à cerner. Dotée d’un tempérament chaud, naturel, sociable, la Chouette semble être l’amie du monde. Ceux qui sont nés sous son augure sont connus pour se lancer à corps perdu dans la vie, à cent à l’heure, et a adorer l’aventure.
Cela peut se retourner contre elle, car la Chouette peut être irréfléchie, négligente, étourdie voire inconsciente. Les personnes guidées par elle font d’excellents artistes, professeurs et défenseurs de l’environnement. Cependant, elles sont extrêmement adaptables et versatiles, ce qui leur permet de s’intéresser à quasiment tous les domaines qu’elles souhaitent.

Dans un environnement positif, la CHouette est sensible, enthousiaste, et elle a une grande faculté d’écoute. Laissée pour compte, la Chouette peut être excessive, trop indulgente, et inconséquente.


L’ Oie : 22 Dec — 19 Jan

91185662

Si vous voulez que quelque chose soit fait, adressez-vous à l’ Oie. Persévérante, déterminée et ambitieuse, l’ Oie se fixe des buts à accomplir et elle sait comment y parvenir. L’ Oie est déterminée à réussir ce qu’elle souhaite réussir, peu importe le prix à payer — pas pour avoir l’approbation des autres, car elles se battent avant tout contre elles-mêmes et leur ennemi interne.
Les personnes nées sous les auspices de l’Oie sont naturellement inspirées et semblent conduites par une force invisible qui les pousse à réaliser des choses.
Lorsque leur caractère est tempéré par la présence aimante de leur famille et de leurs amis, ils peuvent exceller grâce au support des autres et réussir quasiment tout ce qu’ils entreprendront.

Dans un environnement positif, l’Oie peut être très passionnée, drôle, sociable et même sensuelle. Cependant, lorsqu’elle est laissée pour compte, l’Oie peut tomber dans l’obsession ou l’addiction, qui pourront causer sa perte.

Lire la suite

L'âme des arbres

14650722 850886498379230 1543894367424187713 n

Article posté par Vanessa sur mon groupe "Guidances et Soins énergétiques"


Tout ce qui est vivant est animé par la matrice de l’être.  Les arbres, comme toutes les plantes et les animaux ont une âme support de vie.

Dans la graine ou dans le gland, l’information de la réalisation de l’être en devenir est codifiée.

Si le programme peut se manifester au mieux, c’est-à-dire se mettre en action dans ce qui lui convient le mieux, l’arbre peut devenir un être majestueux et même devenir le maître des arbres de la foret. C’est souvent le gardien qui protège et donne l’information de l’état général matériel de la forêt aux esprits guides protecteurs (Dévas) qui peuvent à leur tour, organiser un plan de sauvetage à un niveau invisible.

Tant que l’homme laisse la nature libre, tout est géré au mieux. Les arbres plus faibles laissent la place aux plus vigoureux et lui servent d’engrais lorsqu’ils meurent et pourrissent.

La lumière est la force d’attraction de l’arbre vers le ciel, et la richesse de la terre lui donne l’engrais nécessaire à son évolution.

Les arbres forment une communauté mondiale et tout comme les humains, viennent expérimenter la matière et communier avec les autres règnes. Certains servent de lieux d’habitation, d’autres de supports ou de défense.


Ils ont des spécificités qui nourrissent la terre différemment, certains l’acidifiant, d’autres l’asséchant.

Les hommes ont compris depuis longtemps tout ce qu’il pouvaient tirer du bois de ces arbres et bien souvent sans prendre conscience que ce sont des entités vivantes, les coupent, brûlent ou arrachent par commodités et sans toujours avoir la conscience d’en replanter et actuellement,  il est facile de constater des désordres se mettre en action naturellement.

Le poumon de la terre, l’Amazonie est la partie la plus gravement détruite par avidité humaine et au rythme actuel de déforestation, la forêt amazonienne est supposée avoir disparu en 2030.

Heureusement, certaines personnes plus en communion d’âme, ont noué des liens spécifiques au cours des siècles et sont servi du côté spirituel pour aider les autres humains. Les druides qui avaient une grande connaissance sur le pouvoir des arbres, récoltaient le gui  en respectant des règles strictes pour en tirer la quintessence tandis que le chêne accueillait le gui pour son meilleur développement.

De tout temps, les chamans et autres mages et dames de savoir naturel, dites ‘sorcières’, connaissent bien la puissance des arbres dont ils puisent une force extraordinaire.

Toujours, de par la loi de l’échange, ils remettent un cadeau à cet arbre, que ce soit une prière, un salut, un soin matériel ou simplement de l’engrais.

La nouvelle Terre voit émerger une nouvelle conscience et il est maintenant permis à toute personne consciente   d’entrer en contact avec ces âmes manifestées en arbres.

Un échange très intéressant peut alors avoir lieu en tout respect les uns des autres.

Il est bien entendu, qu’au premier abord, une personne qui désire communiquer avec un arbre doit respecter sa nature et ne pas systématiquement chercher à lui donner une forme humaine comme certains dessinateurs se plaisent à faire.

L’arbre à choisi d’être arbre, avec la majesté de sa propre espèce, qu’il soit sapin, hêtre, saule ou peuplier, ou tout autre espèce.

C’est avant tout avec l’esprit de l’arbre, le ‘Je suis cet arbre’ que la communication se fait d’âme à âme.

Pour se faire, un balayage des pensées restrictives doit avoir lieu pour laisser la place au possible. Tout est possible !

Puis un sentiment de paix et de respect doit se manifester envers l’arbre choisi. La communion se faisant d’abord en silence.

Ressentez le lien s’établir et lorsque vous sentez qu’il y a une vibration spéciale, alors vous pouvez lui parler à haute voix. N’attendez pas une réponse orale… mais télépathique.

Parfois, le vent peut aider un arbre a faire bouger ses branches et provoquer un bruissement de feuillage…

Commencez par vous présenter, puis  par égard à cet arbre et tout ce que ses frères vous ont donnés depuis des milliers d’années, remerciez et demandez pardon pour toutes les erreurs et le mal que vous avez pu leur faire, dans l’inconscience de l’unité. Honorez toute la lignée de ses ancêtres.

Vous pouvez alors enlacer l’arbre et lui donner tout votre amour, et recevoir à votre tour, toute la force de cet arbre qui peut vous régénérer rapidement.

Choisissez un arbre vigoureux et en bonne santé et restez quelques minutes ainsi en communion énergétique. Puis remerciez et saluez-le.

***

Si vous devez absolument couper un arbre majeur saluez cet arbre en touchant son tronc et prévenez- le quelques jours avant, afin que l’âme de l’arbre puisse choisir un autre arbre relais. Ainsi, il peut aussi prévenir les oiseaux et autres insectes d’aller habiter ailleurs.

La communion télépathique fonctionnant aussi entre les autres royaumes.

De la même manière, lorsque vous cueillez des fruits, remerciez cet arbre et bénissez-le.

Ceci l’honore et le rend plus productif. Comme tout être, savoir qu’il ou elle réalise bien sa mission lui apporte joie et grandeur. L’arbre possède une âme : Ego sum qui sum… Je suis celui qui est…  dit la Source de tout ce qui est vivant, notre Source.

La nouvelle Terre peut vraiment se manifester si les hommes comprennent qu’ils en sont responsables et modifient leurs comportements en unité avec la nature.

Dès qu’une majorité comprendra qu’elle peut avoir un échange différent avec les Dévas des différents royaumes, un équilibre se mettra en action.

Les arbres ont des leçons à nous donner, des aides naturelles et de bons conseils, alors, apprenons à entrer en contact avec eux et à écouter avec notre cœur divin.

Que le meilleur soit, pour tous les royaumes.

 

Source http://lejardindejoeliah.com

Les chats ont une mission dans notre vie

Parler avec votre chat 2

Article posté par Vanessa dans mon groupe "Guidances et Soins énergétiques"


Tous les chats ont le pouvoir de supprimer les énergies négatives accumulées dans notre corps.
Quand nous dormons, ils absorbent ces énergies .

S’il y a plusieurs personnes dans une famille, et seulement un chat, il peut absorber à lui seul la quantité excessive d’énergie négative produite par plusieurs personnes


L'article en question se trouve en cliquant sur le lien suivant ⇒

Les chats ont une mission dans notre vie

(http://patetnina.fr/)

Le peuple chat : les maîtres du détachement

Spiritual cat 2 1024x510 1024x510

Article posté par Vanessa sur mon groupe "Guidances et Soins énergétiques"


Voici un autre article que Vanessa aime beaucoup ;-)


Les humains ont peur de l’inconnu, de ce qui n’est pas tangible; ils sont effrayés par leurs propres capacités psychiques !

Nous sommes des êtres psychiques, des maîtres en feng shui et en énergies de toutes sortes!

Nous sommes le reflet de votre divinité et cela vous rend parfois mal à l’aise.

Les humains n’aiment pas penser qu’ils sont divins, qu’ils sont pure énergie d’Amour et de créativité incarnée dans des corps car, si c’était vrai, se disent-ils souvent, cela les obligerait à prendre responsabilité au lieu de la rejeter sur un « Dieu extérieur » !


Vous trouverez l'article en question en cliquant sur le lien suivant ⇒

Le peuple chat : les maîtres du détachement

(http://patetnina.fr/)