Un sourire désarmant !

 

Une des belles leçons que j'ai apprise dans ma période d'introspection face aux personnes qui pouvaient me faire sortir de mes gonds, c'est d'être plus dans l'action que dans la réaction.

154357433 10226193582930816 5796612677450560707 n


Bien sûr, en me posant, j'ai vite compris que ce n'est pas tant la personne en face qui provoquait cette colère en moi mais bien une blessure que je devais guérir. Dans ces situations, c'était souvent celle de l'injustice car je me sentais incomprise et surtout pas écoutée dans ce que je souhaitais exprimer. Ce qui remontait également en moi une blessure de rejet.
Je me suis posée la question du pourquoi cette nécessité à vouloir absolument faire entendre à l'autre ce qui était "juste" pour moi et pas forcément pour l'autre. Ce que j'en ai compris c'est qu'il fallait déjà que je me respecte avant de vouloir être respectée par l'autre et qu'il était inutile d'entamer un discours de sourd lorsque la personne en face de vous ne voulait pas non plus comprendre le message que vous vouliez passer.
N'est il pas un besoin de s'affirmer également dans SA VÉRITÉ (et non LA vérité) dans ces moments d'échanges ?

 

Un conseil, si vous sentez que le message ne passera pas et que l'autre campe également sur ses positions, ne répondez plus, souriez lui et laissez la parler (toute seule), c'est très déstabilisant et parfois le conflit se désamorce tout de suite.
Dans cette manière de faire, c'est se respecter mais également respecter l'autre, je ne parle pas de se taire par égo de vouloir avoir raison, mais bien par amour pour vous et pour l'autre.
En agissant ainsi vous verrez une autre notion pointer le bout de son nez ; celle de l'amour inconditionnel, mais ça, c'est un autre sujet à aborder à l'occasion


Texte écrit par : Nathalie Neumann - Guidances et Soins énergétiques

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !