Blessure de l'injustice (masque du rigide)

Capture 86

Cette blessure se crée quand l’enfant vit sous le règne de parents autoritaires, froids et sévères.

Elle s'éveille au moment du développement de l'individualité de l'enfant entre l'âge de 4 et 6 ans environ, au moment où il devient conscient qu'il est un être humain à part entière avec ses différences. L'enfant trouve injuste de ne pas pouvoir bien intégrer son individualité, de s'exprimer ou d'être lui même. Il vit surtout cette blessure avec le parent de même sexe. Il souffre de la froideur de ce parent, de son incapacité de sentir et de s'exprimer. La douleur provient également de l’autoritarisme, des fréquentes critiques et de la sévérité dont il est l'objet. 

Souvent ce parent souffre de la même blessure.

L’enfant a du mal  à s’exprimer et être lui même, à cause des fréquentes critiques et de la peur qu’il éprouve face à l’autorité.

C’est ainsi qu’il se crée un Masque de RIGIDE

La réaction face à l'injustice consiste à se couper de ce qui est ressenti, croyant ainsi s'épargner. Le masque créé par l'enfant pour se protéger est celui de la RIGIDITE.

Le Rigide est très sensible intérieurement mais fait tout pour réprimer ses émotions et ne rien montrer aux autres en faisant croire que rien ne le touche. Il croit ainsi ne plus être la victime des critiques et de l’injustice du monde. Ainsi ils semblent toujours froids et imperturbables. Ce sont les Rigides les plus portés à se croiser les bras, ils bloquent ainsi la région du plexus solaire pour ne pas sentir.

Ils sont également portés à s'habiller en noir ou foncé, toujours pour cacher par ce biais leur vulnérabilité. Le Rigide cherche la Justice à tout prix. En devenant perfectionniste, il aura toujours ce sentiment gravé en lui, être parfait tant dans les actes que les paroles sera son but recherché.

Le masque du rigide se distingue par un corps droit et le plus équilibré possible. Le corps est bien proportionné avec des épaules droites de la même largeur que les hanches. De tous les blessés, c'est lui qui a le plus peur de prendre du poids, voulant toujours donner l'impression de la perfection. Les femmes sont souvent de petite taille et portent généralement des vêtements serrés, toujours dans le but inconscient de ne rien sentir ou de garder les émotions en elles. Ce sont des personnes vivantes avec des mouvements dynamiques manquant toutefois de souplesse et de flexibilité. Le regard est brillant, la mâchoire serrée, le cou raide droit et fier.

Très jeune le rigide remarque que l'entourage l'apprécie plus pour ce qu'il fait que ce qu'il est. Il devient donc le plus performant possible et commence à se débrouiller rapidement seul. Il fait tout pour ne pas avoir de problèmes ou de soucis en faisant son possible pour oublier la douleur. Il est trop optimiste en surface et même s'il a des difficultés, il dira toujours que tout va bien, préférant se débrouiller seul pour les résoudre. A chaque déception ou ennui, il continue à dire "pas de problème», cachant ce qu'il ressent en donnant une impression de calme.

Quand le rigide est convaincu d'avoir raison face à l'autorité, il se justifiera jusqu'à avoir raison. Il craint l'autorité car étant jeune il a dû s'y soumettre. Quand les autres doutent de lui, le commandent, le grondent alors qu'il sait avoir été honnête et juste, il vit cela comme une inquisition et un véritable traumatisme. Pour se défendre dans ses explications, il utilise souvent les mots "jamais», "toujours», "très" pour se justifier.

La religion a plus de chance d'avoir un impact ou de l'influence sur le rigide que sur les autres. Le Bien et le Mal sont importants pour lui, c'est d'ailleurs ce qui mène sa vie. On peut le remarquer également dans son langage, il commence souvent ses phrases par "bien" ou "bon" pour s'assurer que ce qu'il dira sera bien et juste. Il termine par "d'accord" afin de vérifier la justesse de ses propos.

Quand le rigide est ému, il ne veut pas le montrer mais on peut le reconnaître à son ton de voix devenant sec et raide. Il peut utiliser le rire pour cacher ses émotions sans que la situation soit drôle pour autant. Lorsque l'on demande à un rigide comment il va, il répond systématiquement "super ou bien». Il répond très vite car ne prend pas le temps de sentir. Par la suite durant la conversation, il parlera de plusieurs évènements dans sa vie n'allant pas correctement tout en relativisant leur portée.

Les personnes rigides sont exigeantes envers elles mêmes dans la plupart des domaines de la vie. Elles ont une grande capacité à se contrôler, s'imposer des tâches. IL recherche tellement la perfection, qu'il ne cherche jamais à s'arrêter, s'amuser ou se reposer. Il se croit obligé de toujours être dans l'action, ainsi il fait son devoir. Comme il y a toujours quelque chose à faire dans le quotidien, le rigide se permet rarement le luxe de se détendre sans se sentir coupable. Il se justifie toujours quand il se repose ou s'amuse en mettant en avant le mérite dû à son action. De plus, il se sent coupable donc injuste, s'il ne fait rien pendant que l'autre travaille, ainsi il s'oblige constamment à rester actif. Son corps est toujours en alerte et tendu même au repos. Il a des difficultés à reconnaitre ses limites, ne prenant pas le temps de s'écouter. Il en fait trop et s'arrête seulement quand il craque physiquement ou nerveusement. Il demande rarement de l'aide, préférant tout faire seul pour que tout soit parfait.

Le rigide aime que ses proches soient au courant de tout ce qu'il fait et ce qu'il a à faire. Ainsi quand il prend des congés ou se détend, il ne se croit pas coupable. Chez lui, la notion de mérite est cruciale, il déteste dire qu'il est chanceux car cela signifie l'injustice. Il doit mériter TOUT ce qu'il lui arrive de bien dans ce monde. S'il gagne grâce à la chance, il sera mal à l'aise par rapport à l'autre qui est défavorisé. Il s'arrangera  pour réparer l'injustice, de donner à l'autre une part de sa réussite. Aider les autres ayant moins lui permet surtout de soulager sa conscience. De plus il éprouve de la difficulté à recevoir des cadeaux car il se sent redevable. Plutôt que de se sentir obligé de donner à autrui quelque chose de la même valeur pour être juste, il préfère ne rien recevoir et refuse.

Le rigide a tendance à être maniaque et veut que tout soit rangé à la perfection. La personne rigide est rarement malade, elle est dure avec son corps. Elle peut se cogner sans ressentir la douleur tellement la retenue des émotions est forte. Son mécanisme de contrôle s'enclenche mécaniquement. Elles vont rarement voir le médecin et prennent peu de médicaments. Quand de l'aide est demandée, c'est que vraiment la situation est sérieuse.

Le rigide a de la difficulté à se laisser aimer et à démontrer son amour. Il pense souvent trop tard à ce qu'il aurait voulu dire ou aux marques d'affection qu'il aurait voulu donner à ceux qu'il aime. Il se promet souvent de le faire quand il les reverra mais oublie quand l'occasion se présente. En agissant ainsi, il est injuste envers les autres et lui même car il se prive d'exprimer ce qu'il ressent vraiment.

La plus grande peur du rigide est la FROIDEUR. Il a autant de difficultés à accepter sa propre froideur que celle des autres. Il fait tout son possible pour se montrer chaleureux et ne réalise pas vraiment qu'autrui puisse le trouver insensible et froid. Il ne prend pas conscience qu'il évite d'être en contact avec sa sensibilité pour ne pas se montrer vulnérable. Il ne peut accepter cette froideur car ce serait admettre être sans cœur, revenant à dire injuste. Il est très important pour le rigide de se faire dire qu'il est bon car c'est le synonyme de la perfection tant recherchée. La froideur des autres est difficilement vécue. Quand une personne est froide avec lui, le cœur lui fait mal et il se demande tout de suite ce qu'il a fait ou dit de pas correct pour que l'autre agisse ainsi.

Dans sa vie sexuelle, le rigide a généralement de la difficulté à se laisser aller et à ressentir du plaisir. Il éprouve des problèmes à exprimer toute la tendresse qu'il ressent. C'est pourtant le type qui a physiquement l'air le plus sexy car le rigide aime s'habiller avec des vêtements moulants afin d'être attirant. Beaucoup d'allumeuses ont ce type de blessure d’injustice. Adolescente, la jeune fille rigide se retiendra et se contrôlera le mieux, voulant se garder pure et parfaite pour l'heureux élu. Quand elle se décide enfin à se donner elle est habituellement déçue car ça ne correspond pas à son idéal. Elle s'engage difficilement à cause de la peur de se tromper dans son choix de partenaire. Le rigide entretient plusieurs tabous au niveau sexuel car le bien et le mal dirigent aussi sa vie sexuelle. La femme est habile à simuler et peut avoir des relations intimes coupées de tout ressenti. L'homme pour sa part, peut souffrir de problèmes sexuels selon son incapacité à se faire plaisir dans sa vie.

Voici les principaux malaises ou maladies de la personne portant le masque de rigidité :

* Raideurs ou tensions au cou et au dos

* Burn out, surmenage ou épuisement dû à trop de travail

* Multiples inflammations à cause de la colère intérieure retenue

* Constipations à cause de la difficulté à lâcher prise

* Problèmes de peau sèche ou de boutons au visage à cause du stress de pas être à la hauteur

* Insomnies car veut être trop parfait

Il ne se rend pas compte qu’en agissant de la sorte il est injuste envers lui-même. A cause du traitement qu’il s’impose, il a du mal avec ses émotions car il les évite au détriment du rationnel et du « juste ». Souvent la personne victime d'injustice souffre également du rejet, ce qui n'est pas forcément le cas inversement.

L'important est de prendre conscience de cette blessure et de se pardonner à soi puis à l'autre.

Nous reprochons aux autres ce que nous faisons nous-mêmes et ne voulons pas voir.

Il peut être difficile pour une personne de se reconnaitre dans tous les comportements présentés, seulement ils donnent les indices assez nets sur sa blessure. Mais il est important de surtout se fier à la description physique car le corps ne ment jamais.

Pour la blessure d'injustice, le signal de la guérison sera quand le rigide se permettra d'être moins perfectionniste, de faire des erreurs sans vivre de colère ou de critique. Le rigide doit s'accorder le droit de montrer sa sensibilité, de pleurer devant les autres sans peur de leur jugement.


En résumé

Blessure : INJUSTICE - Masque : RIGIDE -

1) Identification de la blessure : 

- Se couper de ses ressentis et des émotions croyant ainsi s’épargner la souffrance et les erreurs.  

- Montrer aux autres que rien ne le touche et enfouir sa sensibilité. 

- Etre parfait dans les actes et  paroles en cherchant à être le plus juste possible. 

-  Craindre l’autorité et vivre le commandement et le grondement comme un traumatisme, surtout quand c'est injustifié.

- se justifie jusqu'à avoir raison

- optimiste, dynamique, perfectionniste, maniaque du rangement, difficulté à recevoir

-   Utiliser le rire pour cacher ses émotions sans pour autant que la situation soit drôle. 

-   Cacher son malheur en parlant des événements tragiques, et relativiser en disant que tout va bien. 

-  Demande rarement de l’aide, se débrouille seul jeune, exigeant avec lui même, ne se repose presque jamais 

2) Voie de la guérison 

-    Prendre conscience de sa blessure, l’accepter et pardonner à soi et aux autres. 

-      Etre moins perfectionniste et se donner le droit à l’erreur. 

-      Se donner le droit d’éprouver des émotions et des sentiments.


LA QUESTION A SE POSER :

A-t-on vraiment besoin d’être parfait pour se donner le droit à la vie et aux plaisirs ?

 

Sourcehttp://www.revelessencedesoi.com/


Nathalie Neumann sur Google+

blessures de l'âme

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau