Développer l’estime de soi en tant qu’adulte

Miroir fond vert

Un spécialiste des techniques de « reparentage » écrivait un jour :

« Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse ! »

Nous pourrions paraphraser cela en écrivant :

« Il n’est jamais trop tard pour développer l’estime de soi-même ! »

Bien entendu, lorsqu’un enfant est accompagné tout au long de sa croissance par des parents compétents, capables de lui donner les messages appropriés alors qu’il grandit, cet enfant développe naturellement l’estime de lui-même. Il atteint l’âge adulte en possession du plus grand trésor qui soit : une bonne estime de lui-même.

Lorsque ce n’est pas le cas, lorsque pour des raisons diverses les parents ou ceux qui les remplaçaient, lorsque les circonstances n’ont pas offert à l’enfant les conditions nécessaires au développement de l’estime de soi, l’adulte qu’il devient souffre de différentes manières. C’est tout particulièrement lors d’épisodes douloureux – tels que échec, divorce, licenciement, dépression – que l’adulte prend conscience de sa carence d’estime de lui-même et qu’il recherche des moyens lui permettant de se développer.

A ce moment-là, la personne commence par blâmer les circonstances de sa vie. Elle réalise qu’elle n’a pas reçu ce qu’elle était en droit d’attendre de la part de ses parents et de son environnement, elle blâme ses proches, son manque d’instruction, sa timidité, son apparence, son entourage.

Elle peut tente de se former, de perdre du poids, de changer de travail, d’apprendre à s’affirmer et, même si parfois elle atteint son but et peut modifier les circonstances de sa vie, elle réalise très vite qu’elle en est au même point et que son estime d’elle-même n’a pas changé.

Ces dernières années, de nombreux spécialistes se sont intéressés à cette question et sont arrivés à la conviction que l’estime de soi d’un adulte est en relation directe avec son processus de pensée, avec ce que cette personne pense d’elle-même et se dit à elle-même, avec sa façon d’interpréter ce que les autres lui disent. Les circonstances extérieures peuvent agir sur l’estime de soi, bien sûr, mais elles ne déterminent pas l’estime de soi d’une personne.

C’est la personne elle-même – et uniquement elle – qui peut décider de modifier sa vie en augmentant son estime d’elle-même.

Ce cheminement s’effectue à travers plusieurs étapes significatives :

 

SourceL'estime de soi : un bien essentiel

 

estime de soi adulte

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !