Honorer ses convictions

0o5hld2vohjpqmvzlahs fmbg3q

Une personne qui ne jouit pas d’une bonne estime d’elle-même a tendance à se conformer à ceux qui l’entourent, à « s’écraser ! ». Elle n’ose pas défendre son point de vue, elle n’ose pas s’affirmer.

Il arrive qu’elle vive de longues années dans une situation pénible qui n’est pas en accord avec ses convictions. Lorsque c’est le cas, son estime d’elle-même a tendance à diminuer encore, ainsi que la qualité de vie.

Honorer ses convictions – qui gagneraient d’être en constante évolution – c’est intégrer ses valeurs, ses croyances et sn idéal dans sa vie quotidienne et dans son comportement. C’est, en d’autres termes, vivre dans l’intégrité.

Lorsque nous nous comportons de manière à être en conflit avec ce que nous croyons être justes et valable, nous ne nous respectons pas. Nous avons besoin de valeurs pour guider notre vie et d’intégrité pour vivre harmonieusement et pour développer notre estime de nous-mêmes.

Honorer ses convictions, cela suppose pouvoir les identifier, leur donner de la valeur et vivre en accord avec elles. Cela suppose aussi les regarder de près, les analyser. Il arrive que certaines convictions issues de religions mal comprises ou mal enseignées participent au manque d’estime de soi d’une personne en soulignant ses aspects négatifs : par exemple l’accent mis par certaines églises sur le « péché », « le mal », « les démons », au détriment de notions telles que « l’amour », « le bien », « les anges ».

Etre adulte, c’est aussi considérer son héritage religieux et oser mettre en question des règles et des dogmes mortifères.

Honorer ses convictions, c’est encore être cohérent, c’est tenir parole, c’est être en accord avec ses valeurs morales et éviter les compromis douteux.

Tout cela permet de se respecter en tant que personne et d’être respecté par les autres.

Finalement, honorer ses convictions, c’est se donner le droit de prendre en compte sa dimension spirituelle, c’est se donner le droit de nourrir cette partie essentielle de soi-même par la méditation, la lecture de textes sacrés, la prière, la célébration communautaire.

C’est s’accepter dans toutes ses dimensions humaines.

Honorer ses convictions, c’est augmenter son estime de soi-même.

 

Source L'estime de soi : un bien essentiel

 

estime de soi honorer ses convictions

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !