La colère

Capture 63

Cette Energie est monumentale : Elle nettoie tout sur son passage.

En quoi la colère peut elle être bonne ?

Ne dit on pas une saine colère ?

Elle soulève les scories de l’Etre pour lui permettre de s’exprimer.

Oui la colère est destructrice, elle ravage tout, pour permettre au Nouveau de s’installer.

Que ressent-on lorsqu’on subit la Colère de quelqu’un ?

* on est écrasé
* on se sent jugé
* on se sent petit et impuissant
* on pense qu’on a fait quelque chose de mal
* on entre dans la révolte
* on ne s’appartient plus, on est décentré
* on peut culpabiliser d’avoir blessé quelqu’un à ce point
* on peut être très satisfait de son pouvoir sur l’autre ou sur soi : nous, on n’est pas en colère, on est le plus fort ! On est juste mesquin
* on est triste
* on est humilié, avili

Bref, on se trouve soudain face à Soi même, et pas ses meilleurs côtés!
Car toutes ces émotions ne sont qu’une réaction de l’ego face à ce qu’il considère comme une mise en danger.

En réalité il existe un jeu avec la colère :

Vous êtes face à une colère en action :

Si vous parvenez à faire taire votre ego, vous comprenez que la seule attitude juste est l’Amour.
Car il n’y a pas de hasard : une personne se permet la colère devant une autre qui peut la recevoir.
Aujourd’hui, c’est vous ! La personne entre dans la colère pour se débarrasser de quelque chose qui la gêne mais qu’elle ne peut nommer pour l’instant.

C’est souvent un vieux schéma de pensée dont elle ne parvient pas à se débarrasser et qu’elle répète sans cesse.
La colère lui permet de la rejeter sur la personne qui se trouve là : c’est vous. Vous vous retrouvez avec sa charge.

Bien souvent on en conçoit de la rancune, de la tristesse, etc.…
Ne vous échappez pas dans l’émotion, AIMEZ !
Comme si vous étiez face à votre enfant.
N’ayez pas honte: c’est impressionnant.

Si vous avez besoin de vous assoir, assoyez-vous. Respirez lentement.
Faites remonter votre niveau énergétique, vous en êtes capable. Joignez vos mains, cela peut aider.
Et répétez vous mentalement ce beau mantra : ” Je Suis une Lumière, Je suis Amour “

Acceptez, accueillez la colère de l’autre.
Vous êtes tous deux en train d’accomplir quelque chose de beau.
Ne fuyez pas devant la colère, vous êtes au bon endroit, au bon moment, laissez votre Cœur s’exprimer. Ni pitié, ni compassion. Juste l’Amour.
C’est ce dont a besoin la personne en colère pour avancer, pour se dénouer, se pardonner, rentrer en Elle.
Toutes les thérapies du monde ne sont rien face à votre attitude dans les petites crises du quotidien.
Etre une Lumière, ce n’est pas se retrouver du jour au lendemain sur un chemin sans obstacle.

Parfois, c’est le contraire qui peut se produire !
En réalité vous vous retrouvez devant des personnes qui ont besoin que vous soyez dans l’AMOUR. Toujours.

Les mots ne sont pas toujours nécessaires, soyez divins !
Aujourd’hui, c’est vous qui êtes en colère.
Cela vous ravage. La personne en face de vous peut avoir toutes les réactions précitées.
Votre mental vous propose en boucle toutes les “bonnes” raisons qui vous justifient à vous même votre attitude.
Vous avez aussi la voix de la culpabilité : “je ne devrais pas être en colère, c’est mauvais, je n’en suis plus là, je suis en train de me faire du mal” etc.…

Vous voulez briser la personne qui est en face de vous. Vous êtes dans la violence. Vous voulez être entendu, que l’on vous donne raison…
Vous êtes comme un pantin, tordu dans tous les sens.
Vous êtes en pleine dualité. Vous êtes dans le jugement de vous même.
Depuis des siècles, la morale condamne la colère.
Depuis des siècles, les Hommes sont en colère.
Il n’y a pas de jugement à avoir. Vous êtes en colère. Aimez-vous en colère.

Soyez colère, ressentez là par tous les pores de votre peau.
Sentez l’immense énergie que vous avez là, qui se soulève comme un volcan, qui vous emporte comme une lame de fond.
Sil elle vous soulève, c’est pour que vous ayez un meilleur point de vue sur un aspect de vous même que vous devez éclaircir.
Dés que vous le pouvez, essayez de vous isoler pour rentrer en vous.
Ne vous jugez pas ! Vous êtes Beau, vous êtes vivant, vous êtes une lumière incarnée.
Vous allez découvrir ce qui empêchait votre Lumière de rayonner.
En cela la colère est magique.
Servez vous de votre colère pour détruire tous les déchets mentaux qui vous empêchent de vous manifester de manière divine.
Vous découvrez en vous bien souvent la Confiance en Soi et en l’Autre.
Une aussi forte énergie est nécessaire pour vous faire comprendre ce que vous pouvez transformer chez vous.

Un exemple :
Vous vous mettez en colère contre votre enfant : ce n’est pas votre enfant qui a tort et vous raison.
Vous n’étiez pas centré à cet instant, vous n’avez pas su trouver la ressource nécessaire pour réagir dans la paix.
Automatiquement, la colère arrive car le mental refuse de se mettre à genoux devant ce que lui dicte votre Cœur : il a trop d’informations émotionnelles qui arrivent en même temps, il disjoncte !

Reconnaissez que la colère est un appel du Cœur, une étape nécessaire à la Reconnaissance de Soi.
Vous ne pouvez pas continuer plus longtemps avec ces poids émotionnels sur le Cœur.
Le malaise engendré par la colère vous force à les nommer et les accepter pour vous en libérer.
C’est pourquoi la colère est saine.

Appréciez cet outil de votre évolution.
On n’apaise pas une colère.
La colère, c’est la colère.
Tant que vous n’aurez pas nettoyé votre Cœur, Elle s’exprimera.
La colère est comme un implant.
Elle vous force à travailler sur vous.
A tous les colériques de la terre, JE VOUS AIME
Vous êtes des forces d’évolutions en action

Vous êtes Bénis.
Bientôt la colère n’aura plus de raison d’être grâce à vous
Merci.

 

Transmis à Eugénie - site " lumière de l'au delà "

Nathalie Neumann sur Google+

La colère

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau