Eczéma : de quoi suis-je séparé ?

Capture 138

L’eczéma est la grande maladie de la séparation. Eczéma, « maladie des ex-aimés, l’ayant été ou craignant de l’être ».

Par extension devant un eczéma se pose la question : de quoi suis-je séparé(e) ? De quoi je ne supporte pas d’être séparé(e) ?

Dans l’utérus, l’enfant baigne dans le liquide amniotique au point que le contact avec la totalité de son corps soit caractéristique de cette phase de la vie. Jamais, plus tard dans sa vie(sauf en se baignant) un être n’aura un contact de ce type. La disparition de ce contact est caractéristique de la première puis de toutes les autres séparations.

C’est aussi la période où l’enfant est au plus près de sa vérité. De quelle vérité de moi-même suis-je séparé(e) ?

L’eczéma, dans son aspect physique, a l’apparence de peau qui aurait été arrachée et qui cicatriserait mal.p-05-Parts-on-Body-with-Eczema-fr

Les localisations de l’eczéma sont très parlantes :

  • L’eczéma généralisé nous ramène à une séparation brutale, totale et précoce.
  • La plus banale de toutes les localisations, c’est la croûte de lait qui couvre le crâne des nouveau-nés, témoin d’une tête qui ne repose plus sur le fond de l’utérus.
  • Les eczémas derrière les oreilles chez le bébé sont des signes mineurs d’une tendance à l’eczéma.
  • L’eczéma du conduit auditif, comme les gens qui se grattent toujours les oreilles, au besoin avec un objet, traduit un problème assez subtil, souvent non conscient. Une séparation d’avec ce que l’on est vraiment soi-même. Dans une note d’équilibre animus-anima. Un désaccord entre mon germe et mon être.
  • L’occiput traduit une anxiété avec appréhension.
  • L’eczéma du cuir chevelu traduit un tempérament anxieux habituel. Les pellicules en sont la forme mineure.
  • Sur le front, c’est l’autonomisation des pensées. Un problème d’identité véritable.
  • L’eczéma du cou correspond à une difficulté dans le vécu et les perceptions affectives et émotives..
  • Aux yeux et aux paupières : ce que je ne veux pas voir, avec souvent colère et intolérance.
  • Le pouce et le dos de la main au niveau du pouce, chez des enfants qui sucent encore leur pouce ou chez l’adulte qui reste dans cette problématique de séparation orale, comme s’il suçait encore son pouce, comme si. le fait de ne plus téter restait une plaie affective ouverte.
  • L’eczéma de la paume de la main survient chez des personnes à l’affectivité et l’émotivité mal maîtrisées. Etre séparé de son propre désir.
  • L’eczéma et les démangeaisons du poignet traduisent des difficultés dans la vie de couple et de la sexualité. A la face antérieure il y a le sentiment d’être dominé. Au dos du poignet et de la main, il y a désir de dominer, avec désir sexuel au besoin difficile à maîtriser.
  • Aux plis du genou et du coude nous sommes en face de personnalités timides ayant du mal à entrer en contact avec la société et à se déployer. Le pli du coude a une connotation de timidité plus intellectuelle, le genou plus instinctif.
  • L’eczéma autour de l’ombilic traduit souvent chez l’adulte un attachement très prolongé à des notions du passé.
  • L’eczéma ou simplement la peau sèche sur le ventre traduit une tension affective non résolue du petit bébé. Il y a souvent association d’eczéma du bas du dos. Cela nous fait évoquer une composante psycho généalogique.
  • Au sternum, voire sur les seins, l’eczéma nous renvoie de manière caractéristique à une problématique de type psycho généalogique.
  • L’eczéma du deltoïde, c’est-à-dire du muscle de l’épaule, envoie à un stress professionnel de type financier ou légal. Etre confronté(e) à la dureté de la loi et à la peur des foudres, être enfermé(e) dans la culpabilité et la peur de la faute.
  • L’eczéma des mollets, particulièrement sur la face externe, correspond à la nécessité de se séparer dans une situation d’impossibilité de séparation consciente ou inconsciente chez un adulte : « je veux être séparé, mais je n’y arrive pas ».

La notion de la séparation renvoie chacun de nous à son histoire et à son vécu personnel et familial où prennent source nos croyances.

 

Article du Dr Soulier

Source http://www.jeanbaptistelc.fr/leczema-de-quoi-suis-je-separee/#.U7GFm0XK4F8.facebook

Nathalie Neumann sur Google+

eczéma

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau