Dans la nature

Dans la nature

Mère Nature est une source sage de force régénératrice, capable de nous remettre en forme et de nous harmoniser. Symbole de la vie, chaque brin d’herbe détient un pouvoir occulte, une flamme d’énergie vitale. Etant donné que l’environnement naturel joue un rôle fondamental dans notre façon de penser et de nous comporter, entrer en contact avec notre planète est un besoin profond, inhérent à l’être humain. Le corps bouge, l’esprit fait halte, le cerveau se repose, le bavardage mental s’estompe. La marche : métaphore de la vie ; déplacement, lenteur, silence, parcours. La marche est l’expérience pure à retrouver. C’est l’observation de nos pas, de notre cheminement.

A quel niveau est-ce que je vis en contact avec la nature et ses rythmes ? Combien de temps est-ce que je passe à marcher ? Quelle ardeur accompagne mes mouvements ? Combien de pensées encombrent mon esprit ? Est-ce que marcher m’est naturel ? Pour permettre à la nature d’agir en moi de toutes ses forces, je prends chaque jour un peu de temps pour la contacter. Je vais à la rencontre de collines, de prairies, de la mer, de montagnes, de bois et de rivières. Je marche, je m’arrête pour écouter ses rythmes, ses chants, le bruissement des feuilles sous le vent, celui de mes pas et tous les sons. Je m’abandonne au simple mouvement de la marche et mes sens se dilatent. J’essaie de ne pas troubler la quiétude de la forêt ; je marche sans faire trop de bruit. Mon esprit est calme, mon rythme s’aligne sur le rythme de mon environnement. Je marche pieds nus pour être en contact avec la terre ; caresses, massages, accueil qui vient de chaque brin d’herbe. J’absorbe l’énergie accumulées sur la Terre. Je me régénère. Nouvelle force. Pour moi, marcher c’est observer mes pas dans la vie, mon mouvement, le chemin que je suis en train de parcourir, ma voie. Je ralentis. L’ardeur n’est pas naturelle, elle me fait souffrir. Mère Nature a un rythme lent. Du grand amour que je ressens pour elle dans toutes ses manifestations, dérivent des intuitions, des sensations, des émotions, des états de bien-être, de force et de stabilité intérieure. Ici, dans la nature, je me sens chez moi. Il n’y a pas d’endroit plus lumineux ! Je sens la vie, la joie ! C’est un réveil ; tous mes sens vibrent. Je remercie en faisant des offrandes à la Terre-Mère selon l’enseignement d’anciens rituels.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !