Régénération

Regeneration

La vitalité du saule se reconnaît aux nouveaux germes qui grandissent rapidement sur des troncs tombés ou des branches cassées. Ses racines à la recherche d’eau, à laquelle il est fortement liée, soutiennent les berges. Il résiste aux inondations car il reste bien ancré au sol. Il a une capacité de régénération élevée. Il résiste incroyablement bien aux tempêtes et à l’élagage ; il rassemble ses forces et renaît. Ses branches nouvelles, souples et polyvalentes, dansent sous le vent sans se briser. Lorsqu’elles sont jeunes, elles sont si flexibles qu’il est impossible de les casser ; lorsqu’elles sont vieilles et sèches, elles deviennent très résistantes. Il transforme les eaux usées en eaux propres, et il est capable de survivre même dans des milieux pollués. Le saule est un arbre qui a toujours été lié aux divinités féminines, en particulier aux déesses de la Lune. Comme celles-ci, il est lié aux émotions, à l’accueil, à la conception, la naissance, la beauté, la tristesse, la protection maternelle.

Est-ce que mon caractère est flexible ? Dans quelle mesure suis-je accueillant, ouvert à la nouveauté, à la diversité ? Est-ce que j’ai dispersé beaucoup d’énergie au cours des événements qui ont traversé ma vie ? L’esprit du saule me suggère de me recueillir afin de récupérer de nouvelles forces si j’ai subi des déceptions ou des échecs. Il m’invite à entamer un nouveau cycle, à me renouveler, à être souple et polyvalent, à renaître justement à partir de ce qui a été brisé. Son besoin d’eau est identique à mon besoin ; contacter mes émotions, prendre conscience même des plus obscures. Celles-ci peuvent me nourrir si elles sont épurées et rééquilibrées. Je prends contact avec les mille ressources qui sont en moi : ma vitalité, ma capacité de grandir subitement, ma légèreté. La force vitale inhérente au saule me suggère de mettre de la créativité en toute circonstance. Mes activités artistiques deviennent fertiles. Son allure, légère et souple me conseille de me mouvoir doucement. Je donne vie à de nouvelles décisions, de nouvelles idées. J’accepte de changer de forme. Je laisse aller le « vieux » et je salue le « nouveau ». Je renais de mes propres cendres.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !