Vision intérieure

Vision interieure

Le troisième œil est lié à la glande pinéale, c’est le siège de l’intuition, de la clairvoyance. La vision intérieure peut tout nous faire connaître sur la nature intime des choses ; comprendre des signes, des vérités, des rêves, des illusions. Nos rêves sont des maîtres avisés. Ce sont des ressources, les messagers d’une partie de nous, ils nous font voyager à l’intérieur de symboles, de métaphores, de voix, de sons, d’images, de sensations, de réalisation d’expériences et d’informations. Dans les rêves, l’espace et le temps perdent leur valeur habituelle, l’esprit logique se relâche et on est libre de s’exprimer. Grâce à la vision onirique, nous trouvons souvent des réponses à nos questions. Le rêve est une expérience réelle qui est archivée dans notre mémoire, où chaque zone nous représente. Dans les anciennes traditions, le rêve était un message envoyé par le divin.

Est-ce que je prête attention à mes rêves ? Est-ce que je les accueille comme autant de dons, comme des conseillers qui m’indiquent un chemin ? Est-ce que je remarque les symboles et les signes qui traversent mes rêves ? Je me mets à méditer tout en suivant ma respiration ; je visualise les couleurs : je laisse danser les images et les symboles dans mon esprit, je le suis. Mon imagination s’ouvre, devient formatrice. Je m’ouvre au voyage intérieur. Je réveille ma vision intuitive, astrale et symbolique. Je comprends la signification de mes visions et je ramène cette connaissance dans ma vie réelle. J’appelle les rêves avant de dormir. Parfois, ce sont des cauchemars, parfois des évasions, parfois des sauts dans le vide. Parfois, je comprends que ce sont des messages divins, parfois ils parlent de mes secrets. Dès que j’ouvre les yeux, je vais les noter et les décrire, puis je les relis. J’en contemple les symboles et les archétypes. J’y découvre l’opacité de ma réalité, mes peurs, mes résistances, mes espoirs. Je laisse les rêves me montrer le chemin à suivre. Je me repose davantage pour que mon activité onirique s’intensifie ; pour purifier mon corps et décalcifier ma glande pinéale, je supprime sucres, café et je bois de l’eau de source. Je comprends quelles sont les illusions qui, comme un voile, m’empêchent de prendre contact avec la vérité, avec l’intuition. Ma perception subtile s’affine. Je vois au-delà des apparences. Les signes de Mère Nature sont clairement visibles. Couleurs, pierres, sons, nuages, vent, la danse des feuilles, le mouvement d’un insecte. Tout est message. Tout est symbole.

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !