9 - Le pouvoir du son

Vers la fin du XIXème siècle, les médecins américains découvrirent que certains types de musique pouvaient stimuler le flux sanguin. Depuis, la médecine n'a cessé de s'intéresser aux qualités thérapeutiques du son.

Comment le son nous affecte-t-il ? 

Tout comme la couleur et la lumière ont une influence sur notre humeur, le son a le pouvoir d'affecter nos émotions. Il peut nous atteindre au plus profond de nous et changer nos réactions face à une situation donnée. 

Le son est composé d'ondes de pression qui résonnent à différentes fréquences. Ces différents niveaux sonores nous touchent de plusieurs manières. Par exemple, un son aigu, comme un cri, mettra nos nerfs à vif et provoquera une tension, tandis que le son léger de l'eau qui coule d'une fontaine aura pour effet de nous apaiser et de nous détendre. De la même manière, une belle musique douce inspire à la créativité, alors qu'une musique forte, sourde, est irritante et source de stress. Dans des cas extrêmes, une musique très puissante provoque des migraines et altère l'audition.

Il existe bien sûr des exceptions : certains sons irritants, chaotiques nous insufflent de l'énergie et stimulent notre créativité. Par exemple, les sons enchanteurs du Boléro de Ravel ont été inspirés par le bruit lancinant des machines d'une scierie.

Cependant, il est préférable d'essayer le plus souvent possible d'améliorer la qualité du son environnant afin d'être plus détendu et d'éviter d'ajouter à notre existence un stress indésirable. Nous agirons ainsi avec plus d'efficacité, notre qualité de vie sera améliorée et nous seront plus heureux.

Le son pour résoudre les problèmes

Comme la couleur, le son peut aider à comprendre les gens ou les situations.

Si vous avez de la difficulté à comprendre quelqu'un, imaginez cette personne et demandez à votre subconscient de la définir par un son. Un murmure laissera supposer que la personne est timide ou peu sûre d'elle, un grondement qu'elle est dominatrice ou insensible. Le son et l'interprétation que vous en faites donnent des indications sur vos sentiments et vous met dans de meilleures dispositions pour améliorer vos relations.


Le son intérieur

Les mélopées ou les mantras (voir Les mantras) reposent l'esprit et créent une sensation de paix et de tranquillité. Les vibrations, ressenties dans tout le corps, provoquent un état de béatitude et d'euphorie. Expérimentez quelques sons et mantras puis analysez l'effet des différentes vibrations sonores à l'intérieur de votre corps.

La "méditation de sonorisation des chakras" relie les vibrations sonores aux sept chakras principaux (voir Les chakras). Comme la "méditation de coloration des chakras" (voir Couleur et Lumière), elle permet de vous identifier à vos chakras et de libérer leur énergie.


Méditation de sonorisation des chakras

Cette méditation se pratique dans un endroit calme où aucun son parasite ne risque de venir perturber votre concentration

  1. Prenez une posture assiste ou en tailleur (voir Les postures et la respiration). Détendez-vous et respirez normalement. Visualisez le chakra racine, à la base de votre colonne vertébrale. Proférez un son long "Do" le plus grave possible. Imaginez que ce "Do" vient du chakra lui-même. Laissez-le vibrer au moins 10 secondes. Que ressentez-vous ? 
     
  2. Concentrez-vous sur le chakra sacré dans votre abdomen inférieur. Proférez un long son "Ré" un peu moins grave. Laissez-le vibrer au moins 10 secondes et essayez d'imaginer qu’il provient du chakra. En qui l'énergie de ce son diffère-t-elle de celle du son "Do" ?
     
  3. Fixez maintenant votre attention sur le plexus solaire et proférez un long son "Mi" un peu moins grave que le son précédent. A nouveau, et durant toute la méditation, tenez le son au moins 10 secondes. Que ressentez-vous ?
     
  4. Concentrez-vous sur le chakra son "Fa" un peu plus aigu que le son "Mi". Sentez les vibrations provenant de la région du cœur. Comment ressentez-vous cette énergie ?
     
  5. Procédez à l'identique pour le chakra de la gorge en proférant le son "Sol" un peu plus aigu que le précédent. Ressentez-vous une différence d'énergie à mesure que la tonalité devient plus aiguë ?
     
  6. Concentrez-vous sur votre chakra frontal et proférez un long son "La" un peu plus aigu. Puis concentrez-vous sur le chakra couronne et proférez le son "Si" le plus aigu de tous. Que ressentez-vous.
     
  7. Enfin, restez absolument silencieux. Ecoutez les sont qu'émet votre corps de l'intérieur. Accordez-leur une attention particulière car ils vous aideront à avoir une meilleure conscience de votre corps. Respirez profondément et terminez votre méditation.

Note :

Vous pouvez choisir n'importe quels sont tant qu'ils sont monosyllabes, résonnent dans le corps et deviennent plus aigus à mesure que vous gravissez l'échelle des chakras

1 43

Nous sommes attirés par les cascades car le bruit de l'eau qui s'écoule a un effet apaisant


Le son qui guérit

Les recherches sur le pouvoir thérapeutique du son se poursuivent, mais il est désormais tenu pour acquis que certaines ondes sonores affectent le pouls, la respiration et la pression artérielle, et intensifient également notre capacité à penser. Les thérapeutes employant le son utilisent des appareils pour envoyer des ondes sonores vers les parties malades du corps et également pour stimuler la perception auditive de leurs patients autistes. Des études effectuées dans les années 1980 et 1990, aux Etats-Unis et en Europe, ont montré que la musique pouvait diminuer le stress chez l'individu et l'aider à guérir plus rapidement d'une maladie. Les musicothérapeutes sont de plus en plus sollicités pour traiter les patients souffrant de troubles d'assimilation intellectuelle et d'autres handicaps mentaux et physiques. En effet, la musique incite ces personnes à trouver des moyens de s'exprimer et parvient même à soulager leur douleur.

2 12

La musique classique apaise l'esprit et parfois même, l'inspire.


Exploiter les qualités du son 

Il existe maintes façons d'utiliser le son dans une pratique méditative, par exemple, une belle musique jouée en fond sonore. Les pièces instrumentales conviennent mieux pour ce genre d'exercice et on peut choisir la musique classique ou New Age douce. Les bruits de la nature, comme celui des vagues s'échouant sur la grève, créent aussi une atmosphère favorable. Quel que soit le son choisi, essayez de méditer avec une attention soutenue (voir L'art d'être attentif). En d'autres termes, ayez conscience que chaque son à mesure qu'il survient afin de l'apprécier plus intensément. 


 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !