empathie

  • Pourquoi les empathes agissent de façon étrange en présence des personnes fausses

    1538880 589457467797006 1271332067 n

    Source : http://www.espritsciencemetaphysiques.com


    Si vous êtes un empathe, c’est un véritable calvaire pour vous d’être une présence d’une personne fausse

    Par définition, les empathes sont des personnes émotionnellement sensibles qui absorbent les émotions et les sentiments des autres. Cela semble être un travail épuisant, non ?

    Eh bien, imaginez pouvoir absorber tous ces sentiments, et être en présence d’une personne fausse. C’est troublant, frustrant, et oui, atroce, pour un empathe d’être en présence d’une personne fausse.

    Avez-vous déjà passé du temps avec quelqu’un qui semblait tout à fait agréable et gentil au premier abord, mais lorsque vous étiez physiquement près de lui vous vous sentiez.. sali ? 

    Vous pouviez à peine former une phrase; vous êtes passé immédiatement de «okay» à «blah». C’est parce que votre antenne empathique détecte quelque chose qui semble faux. Vous savez que ce que vous voyez et ce qui se passe vraiment ne correspond pas et cela signifie généralement que quelqu’un cache quelque chose.

    Les personnes hyper sensibles ont besoin de relations honnêtes, profondes, et étroites avec les autres. Si vous n’êtes pas authentique, vous n’avez aucune chance d’avoir une relation avec eux.

    Pourquoi les empathes agissent de façon étrange en présence de personnes fausses

    Les empathes sont doués pour lire le langage corporel et l’énergie. Ils ne tolèrent plus les mensonges ou la tromperie. Et oui, même les empathes doivent faire semblant pour faire face au monde et à tout ce qu’il contient.

    Nous l’avons tous fait. Donc, si un empathe détecte ce trait en vous, cela peut tout simplement signifier qu’il ou elle voit également cette caractéristique en lui/elle.

    Si vous êtes un empathe vous reconnaîtrez ces situations qui entraînent une perte d’énergie chez vous :

    • Quelqu’un qui agit comme le meilleur, donc les autres l’accepteront automatiquement.
    • Quelqu’un qui sourit et agit de façon amicale, mais qui est vraiment rempli de colère et de haine.
    • Quelqu’un qui se sent vulnérable et incertain, mais qui essaie d’agir comme un dur.
    • Quelqu’un qui se force à agir d’une certaine façon, ce qui va à l’encontre de sa personnalité.
    • Quelqu’un qui dit constamment de belles choses pour se faire accepter
    • Quelqu’un qui invente ou exagère des histoires pour qu’on l’aime.

    Après avoir vécu cela, les empathes agissent comme ceci :

    Vous les évitez. Ce n’est pas qu’ils ont fait quelque chose de mal, c’est simplement qu’ils ne vous envoient pas de vibrations positives.

    Former des phrases logiques, et parler clairement est extrêmement difficile.

    Vous avec un sentiment de crainte imminent et êtes mal à l’aise en leur présence. Cela ne se dissipe que lorsque vous vous éloignez.

    Vous vous sentez physiquement malade après avoir passé un long moment près d’eux.

    Vous avez un sentiment d’impuissance et êtes facilement épuisé.

    Les empathes ne pensent pas être meilleurs que les autres, mais ils ne peuvent tout simplement pas tolérer certaines personnes.
    Avoir une sensibilité accrue au monde les rend physiquement et émotionnellement malades.

    Pour la plupart des gens, leur principale cause de malheur est due au fait qu’ils ne se connaissent pas. Lorsque nous cachons un de nos côtés au monde sans savoir pourquoi, cela provoque des douleurs. Soyez vous-même et authentique, cela libère émotionnellement!

     

  • Quelle est la différence entre l'empathie, la sympathie et la compassion

    947068 462343760523749 1871021295 n

     

    Alors que les notions suivantes : empathie, sympathie et compassion sont employées sans discernement dans le langage courant, il est important de noter qu'elles recouvrent des réalités et des concepts différents. Les connaître vous permettront de nommer plus précisément vos émotions et de mieux interagir avec autrui. Si vous êtes intéressés par la psychologie et par les relations humaines, vous serez intéressés par cet article de tout qui vous amène tous les éléments de réponse vous permettant de comprendre quelle est la différence entre empathie, sympathie et compassion.


    Quelle est la définition d'empathie

    L'empathie est une faculté humaine qui nous permet de comprendre autrui en identifiant son problème ou sa douleur.

    L'empathie peut être divisée en deux sous-catégories ou bien plutôt deux sous-compétences pour l'être humain qui l'exprime :

    • L'empathie peut être de l'ordre de la pensée soit une faculté intellectuelle : si lorsque vous voyez une personne qui rougit vous en déduisez qu'elle est gênée ou bien si cette personne pleure et que vous en déduisez qu'elle est triste, alors que cette personne ne vous l'a pas dit, vous faites preuve d'empathie. L'empathie est alors une propriété qui vous permet de comprendre une autre personne sans qu'elle se soit exprimée.
    • L'empathie peut participer de la pensée et de l'émotion : si au même temps que vous comprenez la souffrance d'autrui vous êtes capable de ressentir une version très atténuée de sa douleur. C'est cette faculté qui va faire que par exemple des fois si vous voyez une personne se couper le doigt, vous ressentez la douleur très fugacement et vous vous touchez le doigt ! En général, pour ressentir cette empathie il faut avoir expérimenté le même type de douleurs que l'autre personne.

    L'empathie fait donc partie des caractéristiques fondamentales de l'homme et de sa capacité à vivre ensemble.

    Ne pas avoir d'empathie est extrêmement préjudiciable car cela empêche celui qui en est dépourvu d'identifier les émotions de ceux qui l'entourent et donc d’interagir de manière appropriée. Avoir trop d'empathie est également préjudiciable car cela entraîne une volonté de résoudre les problèmes de ceux qui sont autour de soi en les privant de leur émotions. S'en suit un sentiment d'ingratitude injustifié.

    L'empathie participe de l'expérience.


    Quelle est la définition de la sympathie

    La notion de sympathie est une notion bien différente de la notion d'empathie en ce sens qu'elle nous permet de garder une certaine distance émotionnelle avec autrui. La sympathie nous amène à nous intéresser à la vie, aux émotions et aux problèmes possibles d'une autre personne que nous, car cette dernière est jugée attractive.

    Si de nos jours dans le langage commun, la sympathie ne désigne plus que le penchant naturel d'une personne pour une autre, au sens psychologique, elle désigne la capacité d'une personne à se mettre à la place de l'autre pour sélectionner efficacement le comportement à avoir avec une personne affectée.

    La différence avec l'empathie réside alors dans cette subtilité qui fait que vous êtes en mesure de comprendre autrui mais que vous ne ressentez pas pour lui. C'est pour cela que vous jouissez dans cette position d'une distance plus importante.

    C'est la sympathie que vous éprouvez pour une personne qui peut vous poussez à lui proposer votre aide.

    La sympathie participe de la sélection.


    Quelle est la définition de la compassion

    Le mot compassion signifie littéralement en latin "souffrir avec". La compassion est donc la faculté qu'a une personne de se mettre entièrement et complètement à la place d'autrui jusqu'à ressentir sa souffrance. La compassion peut être ressentie pour n'importe quelle personne, qu'elle soit de votre entourage ou une parfaite inconnue, elle n'a pas besoin de mobiliser mon intérêt comme dans le cas de la sympathie.

    La compassion est en ce sens une forme exacerbée de l'empathie à la différence près qu'elle donne lieu à des actions. La compassion conduit celui qui la ressent à faire en sorte de chercher et de trouver des solutions concrètes pour celui qui est en détresse.


     

    Lire la suite

  • Pourquoi les empathes se bloquent lorsqu’ils sont en présence de personnes fausses

    Empath

    Nous avons déjà parlé de nombreuses fois des personnes hautement sensibles ou des empathes, mais si vous n’en avez jamais entendu parler auparavant, lisez un résumé rapide ci-dessous.

    Avant les années 1990, on n’avait pas beaucoup parlé de la sensibilité exacerbée chez les humains, la psychologue Elaine Aron a commencé à étudier cette caractéristique de plus près. Étonnamment, elle a découvert que 15 à 20% de la population porte la caractéristique qui les classe comme hautement sensibles, ce qui signifie qu’ils ont une plus forte réactivité à des stimuli externes que les non-HSP. Ils ont tout simplement une autre façon de traiter les informations sensorielles à cause de certaines parties de leur cerveau qui régulent les émotions comme étant plus sensibles que le cerveau de leurs homologues moins sensibles.

    Les personnes hautement sensibles réagissent profondément à leur environnement, et peuvent facilement détecter les personnes qui ne sont pas authentiques. Ils ont besoin de relations profondes, honnêtes, significatives avec les autres, et se sentent généralement nerveux en présence de personnes fausses.....

    Suite de l'article ⇒ Pourquoi les empathes se bloquent lorsqu’ils sont en présence de personnes fausses