Peau

Capture 269

La peau constitue, avec ses phanères, l'enveloppe protectrice du corps, mais plus encore, elle est l'organe du sens du toucher.

Ainsi tout problème affectant la peau concerne nos contacts avec les autres.

  • Se sent-on rejeté, abandonné, dévalorisé ou incompris ?
  • Peut-être est-ce nous qui nous rejetons, qui nous dévalorisons ou qui voulons couper les contacts avec les autres ?

Une peau douce exprime le désir d'être aimable. On ne se sent pas menacé, on n'a pas besoin de se protéger ; au contraire, on aspire à ce que les autres se rapprochent de nous.

Une peau rugueuse, à l'inverse, traduit une certaine rudesse dans nos rapports avec les autres. Elle exprime : "Je n'ai pas envie d'être gentil avec vous pour que vous m'aimiez, prenez-moi comme je suis car je n'ai pas l'intention de changer pour vous faire plaisir"

Une peau boutonneuse peut traduire le désir de ne pas être touché, qu'on nous laisse en paix. Elle peut être associée à une peau grasse. La peau grasse manifeste un "trop". On a besoin de plus d'espace, on se sent envahi parce que l'on veut trop répondre aux besoins des autres.

La peau sèche exprime très souvent de la solitude, un manque d'amour (on se donne peu et l'on reçoit peu) duquel peut naître un sentiment de tristesse.

L'odeur de la peau. Elle traduit les pensées diffusées par les cellules. Une personne qui sent bon entretient de belles pensées. Celle qui transpire beaucoup, sans pour autant sentir mauvais, est nerveuse et insécurisé. Les agoraphobes transpirent en général beaucoup.

La personne qui dégage une odeur infecte (qui sent mauvais), même après une douche, peut soit refouler sa colère, soit être remplie de haine ou de rancune. Celui qui ne se lave plus et qui porte des vêtements mal entretenus traduit une forme d'autodestruction qui peut résulter d'un état dépressif ou d'un sentiment d'abandon. La personne peut se laisser tomber dans le but de rendre les autres responsables de sa déchéance.

Questions à se poser :
- Ai-je tendance à ne pas exprimer mes frustrations ? 
- Est-ce que je porte de la haine ou de la rancune envers une ou des personnes ?

Brûlures ou blessures à la peau. Formes d'autopunition ou d'autodestruction reliées à un sentiment de culpabilité.

 

Source : Méta médecine : la guérison à votre portée

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !